Patrone 100 : un hommage au 100 ans du chantier naval

Patrone 100

Le premier Patrone 100 en version diesel in-board a été très bien accueilli par la critique et le public lors des salons nautiques de Cannes et de Gênes. Découverte d’un bateau étonnant, mélange de classicisme et de modernité, conçu par Tommaso Spadolini pour le 100ème anniversaire du chantier naval.

L’histoire du chantier naval a commencé en 1922, lorsque Giuseppe Patrone a commencé comme charpentier naval, fabriquant à la main les premiers bateaux à rames et à voiles pour la pêche, construit selon la tradition ligure à Cierale. En 1984, le chantier naval a été repris par Pier Michele et Ornella Moreno qui ont ajouté à l’artisanat, l’innovation dans les matériaux, la technologie et le design. Aujourd’hui, c’est Gianarnaldo Moreno et sa sœur Benedetta, deuxième génération de la famille Moreno, qui ont repris les rênes du chantier et qui ont demandé à Tommaso Spadolini de concevoir ce nouveau modèle.

Patrone 100

« Nous ne demandions pas un simple restylage, mais un bateau entièrement nouveau qui incarne l’élégance, le charme et les nuances des bateaux de la décennie doré italienne tout en les projetant dans l’avenir ». L’objectif était donc clair : créer un nouveau « gozzo » célébrant le centenaire du chantier, digne héritier des bateaux Patrone iconiques des années 1960.

Le résultat est Patrone 100, dont les lignes élégantes et sportives évoquent les caractéristiques glamour des vedettes classiques des années soixante, combinées au design intemporel du « gozzo » ligure, tout en ajoutant une touche contemporaine pour répondre aux besoins d’une nouvelle génération de propriétaires. Un bateau indépendant des modes passagères qui offre une sensation de grand espace à l’intérieur comme à l’extérieur, le maximum possible pour un navire de dix mètres. En plus de tout cela, la coque est dérivée des autres modèles du chantier, véritable garantie de ses qualités marines.

Patrone 100

« Le navire est caractérisé par la lumière et l’espace, par un contact visuel constant avec la mer, même sous le pont, grâce aux grandes fenêtres ininterrompues de la coque qui atteignent presque le sommet de la proue », explique Tommaso Spadolini. « Le T-top a également été conçu pour offrir une grande fonctionnalité : ombrager et réparer une grande partie du pont arrière extérieur, sans sacrifier l’exposition à 360 degrés sur l’eau. L’ensemble du pont a été minutieusement conçu pour permettre au propriétaire et à ses invités de profiter d’agréables moments de convivialité en plein air, avec des zones de détente, de conversation et de bain de soleil. »

La dînette arrière peut se transformer en un second solarium. La plateforme de bain est équipée de deux échelles latérales et d’un double accès depuis le cockpit. On trouve aussi une confortable table de cuisson en plein air, facilement accessible sous les sièges rabattables dédiés au pilotage du bateau.

Patrone 100

« À l’intérieur, la tradition du bois, étroitement associée à la mer et à l’artisanat expert de Patrone, n’a pas été négligée et sur le pont, le chantier naval offre l’écoteak confirmant son fort engagement envers la durabilité » précise Tommaso Spadolini. « Le pont inférieur comprend la cabine du propriétaire à l’avant avec un grand lit double, puis il y a deux aménagements possibles : la version Deluxe, conçue pour ceux qui naviguent principalement en couple et apprécient l’intimité et le confort, et la version Family, qui, comme son nom l’indique, est conçue pour toute la famille, et dispose donc d’une deuxième cabine ».

Enfin, les matériaux choisis pour le Patrone 100, par Loro Piana Interiors, sont en accord avec l’ADN du yacht, notamment du linge de maison dans les tons de blanc et de beige avec des accents de brun qui rappelle les couleurs de la nature dans ses nuances sableuses et boisées.

Crédits photos : Jerome Kelagopian / Gianarnaldo Moreno / Courtesy of Tommaso Spadolini

Patrone 100

Patrone 100

Patrone 100

Patrone 100

Patrone 100

Patrone 100

Patrone 100

Patrone 100