Legacy Machine Sequential EVO : la nouvelle merveille horlogère de MB&F

Legacy Machine Sequential EVO

Voici la Legacy Machine Sequential EVO, la première montre-bracelet chronographe de MB&F. Une merveille horlogère qui renferme le mouvement LM Sequential EVO, intégrant deux chronographes et un commutateur binaire révolutionnaire qui permet divers modes de chronométrage, dont les modes rattrapante et compteurs de tours !

Maximilian Büsser n’a jamais dit que MB&F ne ferait pas de chronographe. Ce qu’il a dit, c’est que MB&F ne produirait jamais un chronographe comme les autres. Ceux qui parlent le langage MB&F savent ce que cela signifie. Les bonnes choses venant avec le temps, voici le calibre LM Sequential EVO, le 20ème mouvement de MB&F en seulement 17 ans d’existence de la Maison horlogère.

Conçu par Stephen McDonnell, un des tout premiers collaborateurs et Friends de MB&F, le mouvement LM Sequential EVO repousse les limites du chronographe et va au-delà de ce que l’on imaginait possible. À l’instar de celui de la Legacy Machine Perpetual de 2015, le dernier mouvement majeur de Stephen McDonnell pour MB&F a impliqué une remise en question des principes les plus fondamentaux de la construction des chronographes.

Legacy Machine Sequential EVO

Proposé en orange atomique ou en noir charbon, le cadran de la LM Sequential EVO affiche deux mesures chronographiques, l’une avec les secondes à 9 heures et les minutes à 11 heures, l’autre avec les secondes à 3 heures et les minutes à 1 heure. Chacune peut être lancée, arrêtée et remise à zéro de manière totalement indépendante, à l’aide de poussoirs marche/arrêt et remise à zéro situés de leurs côtés respectifs sur le boîtier. Les quatre poussoirs correspondent à ce que l’on associe généralement à la présence de deux mécanismes de chronographe dans une montre.

Legacy Machine Sequential EVO

On remarque un cinquième poussoir placé à 9 heures : le Twinverter. Celui-ci recèle un mécanisme qui améliore la fonctionnalité de la LM Sequential EVO, au-delà de celle de toute montre-bracelet chronographe existante. Il contrôle les deux systèmes de chronographe et agit tel un commutateur binaire, en inversant l’état de marche/arrêt de chacun. Ainsi, si les deux chronographes sont arrêtés (en position zéro ou autre), une pression sur le Twinverter engendre leur démarrage simultané. S’ils sont tous les deux en marche, le Twinverter provoque leur arrêt. Si l’un est en marche et l’autre arrêté, le Twinverter arrête celui qui est en marche et lance celui qui est arrêté.

Legacy Machine Sequential EVO

La LM Sequential EVO peut être utilisée comme n’importe quel autre chronographe mais, grâce à son double mécanisme, elle peut également remplir les fonctions d’un chronographe à rattrapante. En réalité, ce chronographe est plus performant que les modèles conventionnels et les modèles à rattrapante existants en termes d’efficacité énergétique et de précision, grâce aux améliorations mécaniques apportées par Stephen McDonnell à sa construction.

Mais ce n’est pas tout ! La fonction commutateur du Twinverter permet à la LM Sequential EVO de faire des choses qu’aucune autre montre-bracelet chronographe, aussi compliquée fut-elle, n’a accompli auparavant, notamment grâce à ses quatre modes : indépendant, simultané, cumulatif et séquentiel.

Par exemple, on peut utiliser le mode simultané pour une course entre deux concurrents qui prennent le départ simultanément. Le Twinverter permet le démarrage des deux chronographes exactement au même moment, alors que les poussoirs marche/arrêt de chacun assurent l’enregistrement des points d’arrivée respectifs. À noter que la durée des épreuves peut dépasser 60 secondes, ce qui est la limite pour la grande majorité des chronographes à rattrapante du marché.

Legacy Machine Sequential EVO

Le mode cumulatif est très utile au travail, où l’on peut avoir besoin de savoir combien de temps on consacre à deux projets distincts alors que l’on passe de l’un à l’autre en cours de journée. En lançant un chronographe lorsque l’on aborde une tâche, puis en utilisant le Twinverter lorsque l’on passe à la deuxième et vice versa, on peut facilement connaître le temps total consacré à chaque tâche. Autre exemple, ce mode d’utilisation permet le chronométrage d’une partie d’échecs.

Le mode séquentiel est des plus pertinents pour les compétitions sportives qui se déroulent sur plusieurs tours. On lance un chronographe au début d’un événement et, à la fin d’un tour, on utilise le Twinverter pour lancer instantanément le deuxième chronographe et chronométrer le tour suivant. Comme le premier chronographe est arrêté, on a largement le temps de noter le résultat affiché et de le remettre à zéro, afin qu’il puisse être relancé par le Twinverter au prochain tour. Grâce à ses totalisateurs de minutes, la LM Sequential EVO peut servir au chronométrage d’événements sportifs dont le temps moyen par tour est supérieur à une minute, ce qui est le cas pour la grande majorité des compétitions sur circuits.

Legacy Machine Sequential EVO

Quant au mode indépendant, on peut notamment l’utiliser lors de la préparation d’un repas, quand on doit cuire divers ingrédients sur des durées variables et à des moments différents. En réalité, cette application de la LM Sequential EVO est utile pour toutes les activités personnelles. En particulier à la salle de sport, lorsque l’on essaie d’optimiser son programme d’entraînement physique : on peut se servir d’un chronographe pour chronométrer l’ensemble de la séance et du second pour enregistrer les temps consacrés à chaque activité, ou les temps de pause intermédiaires.

Comme dans l’édition de lancement de la LM Perpetual EVO, le zirconium est le premier matériau à constituer le boîtier de la LM Sequential EVO. Ce métal gris argenté, apprécié pour son éclat profond, est plus léger que l’acier et plus durable que le titane. Outre ces propriétés exceptionnelles, il est hypoallergénique et antimicrobien, ce qui le rend idéal pour une montre destinée à la vie active.

Le boîtier dépourvu de lunette met en valeur le mouvement et expose largement la réalisation symétrique, subtilement équilibrée, de Stephen McDonnell. Dans la LM Sequential EVO, le dôme en verre saphir emblématique de la collection LM a subi une modification géométrique complexe, afin qu’il s’adapte au positionnement du balancier suspendu par rapport aux affichages du chronographe.

Legacy Machine Sequential EVO

Malgré l’apparence finale du verre du cadran, un arc parfaitement régulier, deux angles subtils ont été incorporés dans la cambrure afin de réduire la hauteur totale de la LM Sequential EVO sur le poignet. Un bracelet en caoutchouc intégré, une caractéristique EVO essentielle, offre une fluidité jamais atteinte par une autre Machine MB&F.

Pour un plus grand confort du porteur, EVO utilise un amortisseur annulaire, logé entre le boîtier et le mouvement, qui offre une protection contre les chocs sur les axes verticaux et latéraux : le FlexRing. Usiné dans un bloc d’acier, il confère au mouvement une robustesse exceptionnelle, garantissant qu’une EVO est une montre qui peut accompagner et accompagnera toutes les situations de la vie.

La Legacy Machine Sequential EVO fait l’objet de deux éditions de lancement en zirconium, avec platine-cadran orange atomique ou platine-cadran noir charbon.

Crédits photos : Courtesy of MB&F

Legacy Machine Sequential EVO

Legacy Machine Sequential EVO

Legacy Machine Sequential EVO

Legacy Machine Sequential EVO

Legacy Machine Sequential EVO

Legacy Machine Sequential EVO

Legacy Machine Sequential EVO

Legacy Machine Sequential EVO