Un spécimen unique de Mercedes-Benz 300 SL Alloy Gullwing de 1955

Mercedes-Benz 300 SL Alloy Gullwing

RM Sotheby’s propose lors de sa vente aux enchères en Arizona cette rarissime Mercedes-Benz 300 SL Alloy Gullwing de 1955. L’une des rares à avoir conservé son moteur 3,0 litres NSL et sa carrosserie en aluminium d’origine.

Pour de nombreux collectionneurs et passionnés, le coupé 300 SL Gullwing est considéré comme la voiture de sport du siècle et le modèle le plus emblématique de toutes les voitures de sport d’après-guerre. La Leichtmetallausführung, ou version en métal léger, produite en aluminium, représente l’apogée du développement du modèle sur route. Communément appelée Alloy Gullwing, elle est sans conteste la version ultime de la plus célèbre création de Mercedes-Benz.

Les 300 SL Alloy Gullwing diffèrent à bien des égards de la voiture de série standard à carrosserie en acier. Ces coupés en alliage, incroyablement rares et d’une grande importance historique, ont été construits spécialement pour la compétition et les modifications apportées ont permis de réduire leurs poids de près de 95 kg. Elles reçoivent un moteur NSL haute performance délivrant 215 chevaux, des suspensions avec des ressorts et des amortisseurs exclusifs, des tambours de frein avant ventilés et des roues Rudge à écrou central.

Mercedes-Benz 300 SL Alloy Gullwing

La voiture proposée en Arizona est la 13ème des 24 Alloy Gullwing produites. Le châssis numéro 5500332 a été commandé par l’agent officiel Mercedes-Benz, Joseph F. Weckerlé, de Casablanca au Maroc. Outre sa peinture gris argenté métallisé (DB 180), son intérieur en vinyle bleu et tissus gabardine bleu, ce modèle fut livré avec des spécifications supplémentaires comme un essieu arrière 3.42 à grande vitesse, un compteur de vitesse métrique gradué jusqu’à 270 km/h, une radio Becker et des vitres en verre au lieu de celles en plexiglas. Ce fut le seul exemplaire en alliage commandé par Weckerlé et le seul spécimen livré neuf en Afrique.

Mercedes-Benz 300 SL Alloy Gullwing

En 1975, la « Weckerlé Alloy » se retrouve aux États-Unis entre les mains de Jack F. Bryan Jr. de Dallas. Celui-ci l’a immédiatement soumis à une restauration complète par le plus grand atelier de restauration de 300 SL, Paul Russel and Company à Essex. Il faut savoir que les dommages subis par les 300 SL Gullwing en alliage sont très fréquents, de part la finesse de l’aluminium et par le fait que la plupart des exemplaires ont participé à de nombreuses compétitions.

De plus, les carrosseries sont connues pour se détériorer au niveau des points de fixation entre l’aluminium et l’acier. Ainsi, presque tous les exemplaires Alloy ont été réparé à un moment ou à un autre. Sur cet exemplaire, les notes de la restauration de 1975 font ressortir des réparations mineures de l’aluminium dans le compartiment moteur.
La qualité du travail de Russel a été confirmée lorsque la voiture a été nommée « Meilleure Gullwing » lors de la réunion nationale du Gullwing Group en 1980.

Mercedes-Benz 300 SL Alloy Gullwing

La voiture a ensuite été acquise par Hyatt Cheek, alors Directeur Général du Conseil National du Mercedes-Benz Club of America, qui l’a conservé pendant trois décennies. Cette 300 SL Alloy Gullwing est incontestablement l’une des plus exceptionnelles au monde.

Crédits photos : Karissa Hosek ©2021 Courtesy of RM Sotheby’s

Mercedes-Benz 300 SL Alloy Gullwing

Mercedes-Benz 300 SL Alloy Gullwing

Mercedes-Benz 300 SL Alloy Gullwing

Mercedes-Benz 300 SL Alloy Gullwing

Mercedes-Benz 300 SL Alloy Gullwing

Mercedes-Benz 300 SL Alloy Gullwing

Mercedes-Benz 300 SL Alloy Gullwing

Mercedes-Benz 300 SL Alloy Gullwing

Mercedes-Benz 300 SL Alloy Gullwing

Mercedes-Benz 300 SL Alloy Gullwing