RM Sotheby’s Arizona 2022 : le glamour d’avant-guerre

Duesenberg Model J Tourster 1931

La vente annuelle de la Maison RM Sotheby’s en Arizona, qui lancera le calendrier 2022, s’annonce particulièrement exceptionnelle, avec notamment deux superbes classiques d’avant-guerre, une Duesenberg Model J Tourster de 1931 et une Cadillac V-16 de 1930.

Duesenberg Model J Tourster de 1931
Peu de voitures ont autant d’estime parmi les collectionneurs que la Duesenberg Model J Tourster de 1931, l’une des voitures américaines les plus emblématiques de son époque. L’exemplaire proposé lors de cette vente en Arizona a appartenu à Andy Granatelli et John Mozart. Elle a conservé sa carrosserie Derham et tous ses composants d’origine.

Duesenberg Model J Tourster 1931

Duesenberg Model J Tourster 1931

Duesenberg Model J Tourster 1931

Après avoir passé plus de 20 ans dans une collection privée, bénéficié d’une restauration méticuleuse réalisé par RM Auto Restauration et remporté de nombreux prix lors de concours d’élégance en Amérique du Nord, cette pépite automobile n’attend que son futur propriétaire pour poursuivre sa route et faire rêver de nombreux passionnés.

Duesenberg Model J Tourster 1931

Duesenberg Model J Tourster 1931

Duesenberg Model J Tourster 1931

Duesenberg Model J Tourster 1931

Duesenberg Model J Tourster 1931

Cadillac V-16 Sport Phaeton de 1930
La Phaeton est sans aucun doute l’une des type de carrosseries les plus glamours de l’époque, et la Cadillac V-16 Sport Phaeton en est l’un des plus beaux exemples. Seules 85 Sport Phaeton ont été construites sur le châssis V-16 en 1930 et 1931. Les historiens de Cadillac ont recensé l’existence de 17 survivantes authentiques, dont une conservée dans la Corporate Heritage Collection de General Motors.

Alors que les Phaeton typiques à double capot comprenaient un capot et un pare-brise séparés pour les passagers arrière, le Sport Phaeton présentait un pare-brise monté directement derrière le siège avant et qui se levait et s’abaissait à l’aide d’une manivelle. Résultat, une carrosserie épurée aux proportions grandioses mais élégantes, à l’aspect spectaculaire.

Cadillac V-16 Sport Phaeton 1930

Cette Sport Phaeton, numéro de moteur 702515, fut livrée neuve par la Towell Cadillac Company de Cleveland à Perry Williams Harvey, homme d’affaire et politicien, sportif passionné et collectionneur de livres rares. Décédé en 1932, il n’aura malheureusement pas eu beaucoup de temps pour profiter de sa voiture.

Cadillac V-16 Sport Phaeton 1930

Cadillac V-16 Sport Phaeton 1930

Cadillac V-16 Sport Phaeton 1930

Elle passera dans les mains de Bennet Hammond avant d’être rachetée en 1952 par Joseph Runyan pour la modique somme de 25 dollars. Celui-ci dépensera 2 500 dollars pour sa restauration, un chiffre qui, à l’époque, semblait scandaleux pour « réparer » une vieille voiture. Lorsque les classiques ont commencé a être collectionnés, les plus beaux exemplaires furent très recherchés et Joseph Ruyan possédait le meilleur V-16 Sport Phaeton.

On comprend pourquoi cette automobile est apparue dans les pages de nombreux magazines comme le Sixteen Cylinder Motorcars, le Cadillac Standard of the World ou encore dans le numéro d’octobre 1967 de Car Classics. Joseph Runyan conserva sa Cadillac V-16 Sport Phaeton toute sa vie. Il entreprit une nouvelle restauration en 1990, qui fût achevée peu avant sa mort en 1995. C’est lors de cette restauration qu’elle recevra sa merveilleuse et subtile couleur Bottle Green.

Crédits photos : Darin Schnabel – David McNeese
© 2021 Courtesy of RM Sotheby’s

Cadillac V-16 Sport Phaeton 1930

Cadillac V-16 Sport Phaeton 1930

Cadillac V-16 Sport Phaeton 1930

Cadillac V-16 Sport Phaeton 1930

Cadillac V-16 Sport Phaeton 1930

Cadillac V-16 Sport Phaeton 1930

Cadillac V-16 Sport Phaeton 1930