Audi grandsphere concept

Audi grandsphere concept

Au salon IAA 2021, Audi a présenté le projet Audi grandsphere concept, une berline de luxe à propulsion électrique de 5,35 mètres de long et à la conduite automatisée.

Deuxième des trois concept-cars « sphère » du constructeur aux anneaux, l’Audi grandsphere occupe une place particulière puisque les technologies et les éléments de design qu’elle rassemble devrait se retrouver dans quelques années dans les futurs modèles Audi.

Parmi ces technologies, la conduite automatisée de niveau 4 qui transforme ici l’espace intérieur en un spacieux salon dès que le volant et les pédales sont dissimulés. Ainsi, l’Audi grandsphere ne libère pas seulement le conducteur des taches liées à la conduite, mais offre également à tous les passagers la liberté d’utiliser l’espace comme ils le souhaitent.

Audi grandsphere concept

Ce concept prend également en charge les taches quotidiennes qui vont au-delà du trajet lui-même. Par exemple, il récupère ses passagers en leur fournissant des informations sur leur destination et gère de manière autonome le stationnement et la recharge.

Les portes de l’Audi grandsphere sont inversées, de sorte que l’avant et l’arrière se rejoignent. Sans montant central, l’intérieur s’ouvre aux passagers dès qu’ils montent à bord. La disparition du volant et des pédales avec la conduite autonome de niveau 4 offre un sentiment d’ouverture et de largeur, accentué par les grandes surfaces vitrées, le large pare-brise et le plafond transparent.

Audi grandsphere concept

L’Audi grandsphere est une 2+2, avec une banquette pour deux personnes à l’arrière et deux sièges avant. Les renforts latéraux des dossiers de siège sont discrètement courbés, assurant ainsi un soutien dans les virages, et les différentes possibilités de réglages sont optimisées pour chaque utilisation. Ainsi, avec le dossier incliné à 40°, les passagers peuvent se détendre et à 60°, il atteint une position de repos parfaite. L’appui-tête peut être incliné à 15° vers l’avant. Entre les sièges avant se trouve une glacière compacte avec deux verres et une bouteille.

Sur ce concept-car, pas d’instruments à cadran ni d’affichages électroniques visibles. Audi prône la désintoxication numérique. À la place, des zones réalisées avec des matériaux de qualité. Le bois et la laine, les tissus et le métal sont ainsi visibles et agréables au toucher. Nombre de ces matériaux proviennent de cultures durables ou sont fabriqués à partir de matières premières recyclées.

Audi grandsphere concept

La surprise apparaît lorsque le véhicule s’éveille : des écrans prennent la forme de projections sur les surfaces en bois situées sous le pare-brise. Selon le mode de conduite, manuel ou autonome, les écrans sont répartis sur toute la largeur de l’habitacle ou segmentés pour le conducteur et le passager avant. En mode autonome, ces surfaces de projection peuvent être utilisées comme écrans CinemaScope.

Avec une longueur de 5,35 m, une largeur de 2 m et une hauteur de 1,39 m, la grandpshere n’est pas une petite voiture ! Elle porte bien son nom. L’empattement de 3,19 mètres dépasse même la version longue de l’Audi A8. Quant aux roues de 23 pouces, elle font référence à une icône des années 1990 : l’Audi Avus.

Pour déplacer cette GT quatre portes, un module de batterie d’environ 120 kWh, situé entre les essieux, alimente deux moteurs électriques totalisant une puissance de 530 kW et un couple de 960 Nm : un sur l’essieu avant et un sur l’essieu arrière, reproduisant ainsi la transmission quattro. Ainsi équipée, l’Audi grandsphere avale le 0 à 100 km/h en un peu plus de 4 secondes. Côté autonomie, la marque annonce plus de 750 kilomètres.

Crédits photos : Audi

Audi grandsphere concept

Audi grandsphere concept

Audi grandsphere concept

Audi grandsphere concept

Audi grandsphere concept

Audi grandsphere concept