Michel Herbelin Cap Camarat automatique GMT

Michel Herbelin Cap Camarat automatique GMT

Depuis son lancement, La collection Cap Camarat automatique rencontre un vif succès. Aujourd’hui, Michel Herbelin introduit un garde-temps doté d’une fonction GMT doublée d’un worldtimer manuel. Une première pour la Maison d’horlogerie française.

Prisée des voyageurs, la fonction GMT permet de consulter rapidement l’heure locale et celle de son domicile. Ici, elle est matérialisée par une aiguille pointeur finalisée d’un triangle rouge et blanc luminescent. Celle-ci se positionne face à la ville de son choix, via la couronne située à 3h30. Combinée à l’aiguille des minutes, elle indique l’heure du second fuseau horaire sur l’échelle 24 heures parée d’un indicateur bicolore : jour en bleu azur et nuit en argent.

La Cap Camarat automatique GMT est également équipée d’une fonction worldtimer, réglable manuellement. Placée à 2h30, la couronne vissée permet de faire pivoter le rehaut intérieur tournant, lequel précise les différentes villes de référence des 24 fuseaux horaires. Il suffit d’aligner notre fuseau horaire à midi pour définir la position des autres villes de référence en fonction du fuseau local, puis de se référer à l’échelle 24 heures pour connaître l’heure partout dans le monde à un instant T.

Ce garde-temps à l’allure sport-chic reste fidèle au design des années 1970 de la collection. Souligné par un brossé vertical et des facettes polies, le boîtier en acier inoxydable de 42 mm arbore une forme hexagonale, adoucie par la rondeur de la lunette. Protégé par un verre saphir, le cadran rappelle par sa couleur l’univers nautique cher à la marque française. Frappé à l’horizontale, le fond bleu marine soleillé fait la part belle aux index biseautés tout comme aux aiguilles rectangulaires facettées des heures et des minutes. Le tout agrémenté d’un guichet de date à 3 heures.

Les amateurs d’horlogerie apprécieront le fond de boîte transparent rendant visible les rouages du calibre automatique disposant d’une réserve de marche de 56 heures.

Crédits photos : Michel Herbelin

Michel Herbelin Cap Camarat automatique GMT