La dernière Bugatti Divo quitte Molsheim !

Bugatti Divo

La dernière Bugatti Divo vient d’être livrée à son propriétaire. Avec cette hypersportive produite à seulement 40 exemplaires, Bugatti a franchi une nouvelle étape de sa longue et riche histoire.

Avec la livraison de ce 40ème exemplaire, prend fin une période de trois ans de développement et de production du premier projet de carrosserie Bugatti du 21e siècle. Une idée que l’on doit à Stephan Winkelmann a son arrivée chez le constructeur. « J’avais beaucoup lu sur le sujet, admiré les magnifiques carrosseries des années 20 et 30 et me suis demandé si nous ne pouvions pas transférer ce merveilleux atout dans l’ère moderne de l’entreprise ».

Bugatti Divo

Peu de temps après, les designers et les ingénieurs de Bugatti ont travaillé sur le nouveau modèle et, au printemps 2018, la Divo est présentée à une sélection de propriétaires de Chiron lors de rendez-vous individuels discrets. Ainsi, la marque perpétue une longue tradition dans la construction de carrosserie, initiée par Ettore Bugatti dès de début des années 1920.

Alors qu’Ettore s’orientait encore vers les formes classiques, son fils Jean créa de véritables chefs-d’œuvre. Il s’inspira en autre des mouvements artistiques dominants de l’époque, à savoir de l’art déco, de l’expressionnisme et du dadaïsme. Bientôt, les Bugatti ne furent plus demandées uniquement pour leurs succès en course, mais également pour la forme élégante de leur carrosserie. Avec la Type 57 en différentes variantes de carrosserie, comme le Galibier, l’Atalante ou le SC Atlantic, Bugatti a créé des icônes de design qui traverseront les générations.

Bugatti Divo

Le propriétaire de cette dernière Divo fait preuve d’un sens aigu de la tradition : la couleur principale « Bugatti EB 110 LM Blue » rappelle la dernière voiture de course officielle de la marque au Mans, tandis que la couleur « Blue Carbon » souligne l’exclusivité de la voiture et crée le lien avec l’époque moderne. Dans l’habitacle, les couleurs « French Racing Blue » et « Deep Blue » combinées aux éléments en carbone gris mat allient histoire et modernité. Sans oublier les magnifiques jantes en or métallique mat.

La Divo a hérité son nom du pilote français Albert Divo, qui a remporté en 20 ans une multitude de victoires pour Bugatti, dont six Grand Prix et deux fois la Targa Florio. C’est pour lui rendre hommage ainsi qu’au siège français de la marque à Molsheim, que le drapeau français orne la Divo sur les ailes avant gauche et droite.

Crédits photos : Bugatti

Bugatti Divo

Bugatti Divo

Bugatti Divo