Le diamant naturel : Star mythique du festival de Cannes

Natural Diamond Council - Marion Cotillard

Le Festival de Cannes est une occasion rêvée pour le Natural Diamond Council de mettre en lumière le diamant naturel sous toutes ses facettes. Lié à un luxe authentique, sa valeur éthique explique l’engouement des célébrités pour cette gemme.

Les plus grands joailliers au monde se retrouvent sur le tapis rouge à Cannes. Jour après jour, Première après Première, des diamants naturels sont sortis des coffres pour magnifier les actrices et cinéastes.

Miracles de la nature, mémoires de notre Histoire, pierres de stars, les diamants naturels, mis en vedette au Festival de Cannes, résultent d’une industrie diamantaire soucieuse d’agir de manière durable pour laisser un héritage positif. En effet, l’extraction de diamants rime avec une protection de la faune et de la flore.

Ainsi, le groupe De Beers a joué un rôle de premier plan dans la conservation en créant l’un des réseaux les plus vastes et les plus importants d’Afrique : la Route du diamant. Celle-ci comprend huit sites différents répartis en Afrique du Sud, au Botswana et en Namibie, soit environ 200 000 hectares abritant des espèces vulnérables, menacées et en voie de disparition.

Nouvel exemple en faveur de l’environnement : les mines d’Alrosa. 86 % de la consommation totale d’énergie provient de sources renouvelables et plus de 90 % de l’eau est recyclée. La société diamantaire soutient également la conservation de la faune locale sibérienne en protégeant les rennes sauvages.

De même, la mine de diamants de Diavik, située au Canada, a installé un parc éolien de 9,2 mW en 2012. Celui-ci fournit jusqu’à 10 % des besoins énergétiques de la mine et remplace environ 3,4 millions de litres de carburant diesel par an.

Minimiser autant que possible l’impact sur la planète est au cœur des préoccupations des membres du Natural Diamound Council. Et c’est assez important pour que l’on en parle.

Crédits photos : Getty Images / Courtesy of Natural Diamond Council