Canard-Duchêne Cuvée P.181

Canard-Duchêne Cuvée P.181

Entrée dès 2003 dans une démarche globale de respect de l’environnement, La Maison Canard-Duchêne nous fait redécouvrir aujourd’hui sa cuvée Bio. Lancée il y a 12 ans, et rebaptisée P.181, elle incarne aujourd’hui l’engagement durable de la Maison.

Lovée au cœur du parc de la Montagne de Reims, à Ludes, la Maison Canard-Duchêne est née en 1868 de l’histoire d’amour de Victor Canard, fils de tonnelier et de Léonie Duchêne, fille de vigneron. Une idylle qui ne laissera personne indifférent, comme le Tsar Nicolas II de Russie. On comprend mieux pourquoi ce champagne arbore depuis lors, les armoiries des Romanov.

Véritable pionnière à sa naissance, la cuvée P.181 porte en elle toute l’audace de la Maison Champenoise. Elle était en 2009 l’une des premières cuvées Bio, flirtant avec talent entre fruit, fraîcheur et élégance. Dès l’arrivée de Laurent Fédou en 2003, le Chef de Caves, la Maison de Ludes n’a eu de cesse d’améliorer tous ses process jusqu’à pouvoir atteindre 100 % de ses vignobles en propre certifiés VDC en 2021 (Viticulture durable en Champagne).

Canard-Duchêne Cuvée P.181

La cuvée P.181 est issue de 9 hectares de vignobles Maison cultivés en Agriculture Biologique et certifiés par Ecocert, sur des coteaux de bord de Marne, exposés Sud, dont 7 hectares de la parcelle cadastrée ZE 181. Cette cuvée bénéficie de toutes les attentions du Chef de Culture, qui laboure 4 à 5 fois par an et n’utilise que du cuivre pour lutter contre le mildiou.

Une fois la meilleure matière première cueillie, la même cohérence dans le respect des baies se poursuit dans les chais, avec le moins d’interventions possible en vinification.

Dès le nez, domine la délicate gourmandise du fruit sur des arômes de nectarine et de mandarine et, rapidement, apparaissent des notes pâtissières évoquant la tarte aux mirabelles. La tonicité et l’élégance sont déjà présentes. La bouche, quant à elle, dévoile une attaque franche, vive, à la bulle fine. Véritable hymne à la nature, ce champagne lumineux laisse un sillage élégant sur sa finale nette, aux délicats amers.

P.181 pourra se servir dès l’apéritif mais également accompagner une sole au beurre d’agrumes, un quasi de veau en croûte de noisettes ou bien encore, une pâte molle comme un coulommiers.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Crédits photos : Canard-Duchêne

Canard-Duchêne Cuvée P.181

Canard-Duchêne Cuvée P.181

Canard-Duchêne Cuvée P.181