Patek Philippe Nautilus : quatre nouvelles versions

Patek Philippe Nautilus

Patek Philippe a profité du salon Watches & Wonders pour mettre à l’honneur sa légendaire collection Nautilus et réinterpréter son élégance sportive avec quatre nouvelles versions.

Lancée en 1976, la Nautilus a créé la surprise par de nombreux aspects comme le choix de l’acier, inédit pour une montre de luxe, une lunette octogonale aux angles adoucis, un boîtier inspirée d’un hublot de bateau ou encore une étanchéité à 120 mètres, un exploit à l’époque pour une montre de série. Dotée d’un cadran au relief horizontal frappé et d’un bracelet intégré, la Nautilus s’est vite imposé comme la parfaite incarnation du sport élégant.

Ce style unique, subtilement retouché en 2006 pour les 30 ans de la collection, se décline aujourd’hui dans une collection pour femmes et pour hommes de plus de 25 références en acier, en or rose, en or gris ou bicolores acier/or rose, sur des bracelets métalliques ou en alligator.

Patek Philippe Nautilus

Pour marquer sa première participation à Watches & Wonders Geneva, Patek Philippe enrichit sa collection Nautilus avec quatre nouvelles versions de modèles existants. Quatre variations sur un design unique qui n’a rien perdu de son audace et de son originalité.

Nautilus référence 5711/1A-014 : un nouveau cadran vert olive « soleil »
Alors que la fin prochaine de cette référence est annoncée, Patek Philippe dévoile sur ce modèle culte un tout nouveau cadran vert olive, couleur inédite dans la collection Nautilus. Cette teinte élégante, rehaussée par un fin décor « soleil », forme un accord raffiné avec les reflets de l’acier. Elle assure également une lisibilité optimale, de jour comme de nuit, en offrant un contraste parfait avec les index appliques et aiguilles en or gris soulignés par un revêtement luminescent.

Patek Philippe Nautilus

L’architecture originale de la Nautilus est mise en valeur par le jeu subtil des terminaisons satinées et polies au niveau de la lunette, du boîtier et du bracelet. Des finitions manuelles exigeant 55 opérations pour chaque montre. Au sein du boîtier étanche à 120 mètres, bat le calibre 26-330 SC à remontage automatique visible depuis le fond en verre saphir.

Patek Philippe Nautilus

Nautilus référence 5711/1300A-001 : une alliance inédite entre acier et diamants baguette
Avec cette référence, Patek Philippe signe une association originale. La forme caractéristique de la lunette et du boîtier est soulignée par un rang de 32 diamants baguette sertis dans les règles de l’art. Détail très raffiné : chaque diamant baguette exige une taille particulière, légèrement trapézoïdale afin de s’inscrire dans cette découpe octogonale aux angles adoucis.

Patek Philippe Nautilus

Le feu des diamants vient également mettre en lumière le tout nouveau cadran vert olive introduit cette année sur la référence 5711/1A-014. Animé par un relief horizontal frappé, ce cadran inédit arbore une finition « soleil ». Les index appliques et les aiguilles de type « bâton arrondi » en or gris dotés d’un revêtement luminescent assurent une excellente lisibilité. Le boîtier et le bracelet intégré épousent le poignet avec souplesse, offrant un très grand confort au porter.

Patek Philippe Nautilus

Étanche à 120 mètres, ce modèle abrite aussi nouveau calibre 26-330 SC à remontage automatique, visible à travers le fond saphir.

Nautilus Travel Time Chronograph référence 5990/1R-001
Lancée en 2014 dans une version en acier avec cadran dégradé noir sur le pourtour, la Nautilus Travel Time Chronograph marie trois complications utiles et simples d’emploi : un chronographe flyback, une fonction Travel Time et une indication de la date par aiguille couplée avec l’heure locale. Patek Philippe propose ce modèle dans une nouvelle version en or rose offrant un beau contraste avec le cadran bleu « soleil » au relief horizontal frappé, muni d’index appliques et aiguilles en or rose dotés d’un revêtement luminescent.

Patek Philippe Nautilus

Le calibre chronographe à remontage automatique équipant ce modèle, étanche à 120 mètres, allie tradition et avant-garde. La trotteuse centrale des secondes est complétée par un compteur 60 minutes positionné à 6 heures. La fonction flyback permet de relancer instantanément un nouveau chronométrage « en vol » alors que le chronographe est déjà en marche. Il suffit pour cela d’appuyer directement sur le poussoir de remise à zéro à 4 heures, sans devoir préalablement arrêter les aiguilles à l’aide du poussoir à 2 heures.

Patek Philippe Nautilus

Le système Travel Time comporte deux aiguilles centrales des heures. L’aiguille ajourée indique l’heure du domicile, l’aiguille pleine l’heure locale. En voyage, l’utilisateur peut ajouter un second fuseau horaire à sa montre en réglant l’aiguille de l’heure locale vers l’avant ou vers l’arrière, par crans d’une heure, à l’aide des deux poussoirs logés dans le flanc du boîtier à 9 heures. Ce mécanisme ingénieux est complété par deux indications jour/nuit dans de petits guichets surmontés des inscriptions Local et Home.

Patek Philippe Nautilus

Le bracelet en or rose, sublimé par l’alternance de finitions satinées et polies, est équipé d’une boucle déployante Patek Philippe brevetée sécurisée par quatre points d’accroche indépendants.

Patek Philippe Nautilus

Nautilus Haute Joaillerie référence 7118/1450R-001
Le design iconique de la Nautilus Dames a été décliné dans diverses versions Haute Joaillerie serties de diamants taille brillant ou baguette. La manufacture poursuit dans cette veine précieuse en dévoilant un nouveau modèle en or rose rehaussé lui aussi de diamants sertis neige sur le boîtier, la lunette et le bracelet, mais doté d’un cadran inédit où les rangs de pierres s’inscrivent dans le relief de petites vagues typique de la collection Nautilus Dames. D’autre part, le boîtier présente une taille légèrement agrandie : 35,2 mm contre 33,6 mm sur le modèle précédent.

La nouvelle Nautilus Haute Joaillerie brille des feux de 2 553 diamants taille brillant. Cet habit de lumière met à l’honneur la technique rare du serti neige, appelé également sertissage aléatoire. Ce savoir-faire très sophistiqué, parfaitement maîtrisé par les artisans de la manufacture, consiste à marier librement des diamants de divers diamètres afin de laisser un minimum de surface d’or entre les pierres. Chaque montre sertie neige se présente ainsi comme une création unique.

Patek Philippe Nautilus

Pour une parfaite lisibilité, le cadran est doté d’aiguilles des heures et des minutes de type « alpha » en or rose avec revêtement luminescent et d’index et chiffres arabes appliques façonnés dans le même métal, également luminescents. Le boîtier en or rose abrite le calibre 324 S à remontage automatique visible à travers le fond en verre saphir. Enfin, le bracelet est équipé d’une boucle déployante brevetée Patek Philippe.

Crédits photos : Patek Philippe

Patek Philippe Nautilus

Patek Philippe Nautilus

Patek Philippe Nautilus

Patek Philippe Nautilus