Chiron habillé par Hermès : summum du luxe à la française

Chiron habillé par Hermès

Lorsqu’un collectionneur Bugatti passionné arrive à Molsheim avec sa vision de ce que doit être une Chiron unique, incarnation du luxe, cela donne la « Chiron habillé par Hermès ».

Quiconque apprécie Bugatti sait que posséder une automobile fabriquée à la main dans l’Atelier de Molsheim constitue le rêve de toute une vie. Certains vont jusqu’à collectionner plusieurs modèles de la marque et d’autres poussent leur passion jusqu’à demander des personnalisations particulières comme Manny Koshbin, créateur de la « Chiron habillé par Hermès », qui a souhaité raviver la relation entre les deux marques françaises dont les propriétaires, Etorre Bugatti et Émile-Maurice Hermès, ont posé les bases d’une nouvelle forme de luxe que la France défend encore aujourd’hui.

Chiron habillé par Hermès

En admirant la « Chiron habillé par Hermès » de plus près, on s’aperçoit très vite qu’elle est unique à presque tous les niveaux. L’extérieur, le design de l’intérieur, sans parler des détails qui reflètent la passion avec laquelle les équipes de Molsheim ont travaillé pour répondre aux exigences du client.

L’ensemble de la Palette de couleur est parée de la nuance de cuir « Craie », rendue célèbre par les sacs à main et autres produits de luxe de la maison Hermès. Cette teinte blanc cassé enveloppe tout l’extérieur de cette Chiron rendu ainsi monochrome, alors que la plupart des modèles de Chiron parient sur un contraste à deux couleurs.

Chiron habillé par Hermès

Le pare-chocs arrière, les grilles, les garnitures et les jantes en alliage Bugatti Classique sont également de couleur Craie et la grille de calandre en forme de fer à cheval est personnalisée avec le célèbre monogramme « H ». Le motif « Courbettes et Cabrioles » qui orne le dessous de l’aileron arrière, représentant des croquis de chevaux se cabrant, a été spécialement choisi par Manny Koshbin pour mettre en avant l’incroyable puissance de la Bugatti Chiron. Celui-ci a également choisi d’équiper sa Chiron d’un toit en verre « Sky View ».

Dans l’habitacle, l’individualité va encore plus loin. Le matériau utilisé à l’intérieur a été fabriqué presque exclusivement par Hermès. La teinte Craie est présente sur le cuir des sièges, la console centrale, le panneau de toit, le panneau arrière, ou encore les poignées de porte. Le cuir Écru, spécialement développé par Bugatti, est utilisé pour le tableau de bord, la climatisation et la console centrale. Les matériaux Hermès originaux ornés du motif « Courbettes et Cabrioles » habillent également l’intérieur de la Chiron, notamment la plaque et le plateau de la console centrale ainsi que les panneaux de porte.

Chiron habillé par Hermès

Ce n’est pas la première fois que les deux entreprises de luxe françaises travaillent ensemble. Avant la première Guerre Mondiale, Ettore Bugatti commandait des selles et autres harnachements en cuir à Émile-Maurice Hermès. Le cuir de la marque parisienne a ensuite été utilisé dans les Bugatti de course dans les années 1920. En 2008, Bugatti a rendu hommage à cette longue relation avec la Veyron Faubourg par Hermès.

Crédits photos : Bugatti

Chiron habillé par Hermès

Chiron habillé par Hermès

Chiron habillé par Hermès

Chiron habillé par Hermès

Chiron habillé par Hermès

Chiron habillé par Hermès

Chiron habillé par Hermès

Chiron habillé par Hermès

Chiron habillé par Hermès

Chiron habillé par Hermès