Ulysse Nardin Blast Hourstriker : un ovni horloger !

Ulysse Nardin Blast Hourstriker

Ulysse Nardin a mis toute son énergie créative pour mettre au point un ovni horloger au design futuriste, capable de repousser les frontières visuelles et sonores possibles. Avec la Blast Houstriker, dont la calibre automatique à sonnerie au passant est régulé par un tourbillon volant, le temps est dit en musique.

Bien avant les aiguilles aux cadrans des horloges mécaniques, le son a servi, et sert encore parfois, à rythmer la vie des habitants de notre planète. Les plus brillants horlogers, après avoir fait sonner leurs horloges au cœur des villes du Moyen Âge, sont parvenus à force de miniaturisation, à créer des pendules domestiques, puis des garde-temps portatifs, capables, malgré leur petite taille, de sonner l’heure au passage ou à la demande.

Cet art de dire le temps en musique compte historiquement au nombre des savoir-faire entretenus par Ulysse Nardin, ravivé dès les années 1980 sous l’impulsion de Rolf Schnyder. En engageant l’année dernière une collaboration avec Devialet, maison spécialisée dans le matériel de son haute-fidélité, Ulysse Nardin a choisi de franchir un nouveau cap en matière d’acoustique horlogère.

Ulysse Nardin Blast Hourstriker

D’ordinaire, pour parvenir à générer le son destiné à donner l’heure au passage, les marteaux de sonnerie frappent un timbre fil enroulé autour du mouvement auquel il est fixé, et l’onde acoustique se déploie dans le prolongement de la carrure pour être en partie absorbée par elle. Dans ces conditions, le son manque de puissance et ses harmoniques sont en partie étouffées.

Pour la Blast Hourstriker, les horlogers de la manufacture ont choisi de relever un double défi : rendre visible côté cadran le mécanisme de sonnerie et améliorer le ratio qualité/puissance grâce à un système s’amplification. Pour atteindre ces objectifs, les ingénieurs et horlogers d’Ulysse Nardin ont mis au point le Calibre UN-621.

Ulysse Nardin Blast Hourstriker

Ulysse Nardin Blast Hourstriker

Afin de garantir à ce mouvement automatique un fonctionnement et une précision optimale, ils l’ont doté d’un tourbillon volant. Celui-ci dispose d’un balancier à inertie variable, d’un spiral, d’une ancre et d’une roue d’ancre en silicium. Ses lignes contemporaines ont été légèrement redessinées et affinées dans l’esprit des pièces de dernières générations affublées du label X.

Toutefois, le plus complexe a été de repenser toute la cinématique d’un calibre à sonnerie comportant tout de même 330 composants pour permettre aux passionnés de découvrir, côté cadran, un mécanisme hautement sophistiqué habituellement caché à la vue. L’opération a demandé plusieurs années d’études pour rendre possible et graphiquement harmonieuse cette intégration totale. Mais le résultat est bluffant !

Ulysse Nardin Blast Hourstriker

Ulysse Nardin Blast Hourstriker

Il est ainsi aisé de contempler, toutes les heures et toutes les demi-heures, lorsque la sonnerie est sur « On », les différents éléments s’animer au moment où retentit la sonnerie. Mieux encore, le mécanisme entraîné par le barillet spécialement dédié peut être déclenché à la demande en pressant le poussoir placé à 10 heures. Cela permet aux passionnés de voir les composants mobile s’activer, comme le râteau des heures et le régulateur à inertie entrer en rotation. Il est aussi possible, grâce à une ouverture à 12 heures, d’observer à volonté les marteaux frapper le timbre dont la forme a été subtilement travaillée afin de contourner la cage du tourbillon volant.

Enfin, pour garantir à la sonnerie des performances acoustiques supérieures, le mouvement intègre une membrane en titane développée en collaboration avec Devialet. Ici, elle est appuyée sur une grille afin de na pas pouvoir se déformer en cas de surpression extérieure, comme cela pourrait se produire lors d’un plongeon en piscine. La montre étant étanche jusqu’à 3 atmosphères. Une fois en action, cette membrane agit comme le ferait un pavillon de haut-parleur.

Ulysse Nardin Blast Hourstriker

Ulysse Nardin Blast Hourstriker

Pour recevoir cette mécanique d’exception, Ulysse Nardin a choisi un boîtier au design fort et à la construction géométrique, celui de la Blast. D’un diamètre de 45 mm, il combine une carrure en Titane DLC noir pour une meilleure acoustique avec une coiffe en or rose 18 carats. Il s’accompagne au choix d’un bracelet caoutchouc, alligator ou velours noir hi-tech et waterproof.

Néanmoins, certaines situations peuvent imposer de devoir la mettre en mode silence. Pour rendre muette cette imposante pièce horlogère, dotée d’une glace saphir de forme « Box » destinée à faire se concentrer l’attention sur le cadran, il faut actionner le bouton poussoir situé à 8 heures sur la carrure et vérifier ensuite la position « On » ou « Off » à la pointe de l’aiguille du sélecteur de fonction implanté à 8 heures.

Crédits photos : Ulysse Nardin

Ulysse Nardin Blast Hourstriker

Ulysse Nardin Blast Hourstriker

Ulysse Nardin Blast Hourstriker

Ulysse Nardin Blast Hourstriker

Ulysse Nardin Blast Hourstriker