Imperiali Genève dévoile son coffre à cigares Emperador.

Imperiali Genève Emperador

Imperiali Genève a dévoilé hier en exclusivité mondiale le coffre à cigares Emperador. Des milliers d’heures de travail, plusieurs brevets internationaux, 2675 composants de haute qualité, une mécanique complexe, des technologies de pointe… Le coffre à cigares le plus prestigieux au monde !

Emperador est une invitation aux superlatifs. Un moment hors du temps offert à quelques rares privilégiés, puisque seulement douze exemplaires numérotés verront le jour chaque année. Assorti d’un garde-temps doté d’un tourbillon, cet objet unique au monde marie l’art séculaire de l’horlogerie suisse au talent des meilleurs experts des 27 corps de métiers impliqués dans sa réalisation.

A l’origine de l’Emperador, il y a deux hommes, deux amis de longue date, David Pasciuto et Stéphane Nazzal, fondateurs d’Imperiali Genève. Pour concevoir ce coffre d’exception mesurant 70 cm de long pour 45 cm de large et 30 cm de haut, ils n’ont pas agi seuls. Ingénieurs, artisans et industriels de Suisse romande se sont retrouvés dans l’idée de réaliser un mariage parfait entre la mécanique de précision, les matériaux d’exception, la haute horlogerie et l’électronique de pointe.

Tous ces partenaires se sont mobilisés pendant plus de deux ans pour mettre au point le coffre et ses trois périphériques : un coupe-cigares, un briquet de table et un cendrier.

Le coffre.
Tel un luxueux coffre-fort, la boîte abrite en son cœur deux compartiments protégés et climatisés. Ceux-ci sont dédiés aux 24 cigares recouverts de quatre feuilles d’or fin, protégés dans des tubes de verre et disposés de manière radiale. Pour obtenir un mode de conservation idéal, il est indispensable de pouvoir contrôler le taux d’humidité et la température. Pour répondre à ces exigences, les concepteurs de l’Emperador ont choisi d’utiliser des cellules à refroidissement thermoélectrique.

Imperiali Genève Emperador

Deux modules ont été installés. L’un destiné à l’humidification des compartiments à cigares, l’autre à la gestion de la température. Le tout régulé grâce au savant dosage de trois flux de ventilation, servant au refroidissement passif de l’ensemble.

Pour assurer la bonne marche du système, un module électronique et son firmware permet de contrôler le condensateur et sa cellule thermoélectrique pour atteindre le point de rosée souhaité. Trois cadrans munis d’aiguilles permettent au client de vérifier les paramètres importants : la température et l’humidité des compartiments, le stock des cigares dans chacun des compartiments et la réserve de marche de la batterie.

L’emperador offre, outre son coffre à cigares, d’autres merveilles comme son contenu horloger. En son centre, le mécanisme de verrouillage abrite une montre à grande complication : un tourbillon à remontage manuel entièrement conçu et développé pour l’occasion, disposant d’une réserve de marche garantie de 80 heures. Comme il se doit, la montre a été entièrement façonnée à la main par un maître horloger du Jura suisse, de même que ses finitions et son habillage qui répondent aux exigences les plus pointues de la haute horlogerie.

Imperiali Genève Emperador

La montre présente plusieurs caractéristiques originales. Notamment son remontage. Doté d’un système à remontage manuel, comment faire pour que ce dernier ne s’arrête jamais. Par exemple durant l’absence prolongée de son propriétaire ? Les concepteurs de l’Emperador ont remplacé l’action de la main humaine par celle d’un astucieux système, lequel se charge d’actionner la couronne. Piloté électroniquement, le système est programmé pour limiter le couple qu’il peut appliquer sur le remontoir et intervient à intervalles réguliers, garantissant ainsi une réserve de marche suffisante.

Luxueux et peaufiné jusque dans ses moindres détails, l’Emperador préserve une partie de ses secrets. Si ces principaux éléments mécaniques sont visibles, comme le verrou et la montre tourbillon, aucun des composants électriques ou électroniques n’est décelable. De même que les capteurs qui sont tous dissimulés sous des boutons tactiles.

Le coffre est composé d’un châssis porteur en métal, capable d’intégrer tous les autres éléments et de supporter toutes les contraintes engendrées par les pièces mobiles. A l’intérieur de ce cadre, une autre structure, en aluminium, accueille le tiroir et sa mécanique de déplacement, les compartiments à cigares ainsi que la mécanique dédiée à l’ouverture du couvercle.

Côté électronique, les données des 33 microprocesseurs, dont 21 sont dédiés aux moteurs, peuvent être modifiées grâce au stick de reprogrammation remis à chaque possesseur. Le réveil de l’Emperador se fait tout en douceur, en effleurant l’une des touches tactiles du couvercle. L’utilisateur doit ensuite déverrouiller l’ouverture en composant son code secret.

Le coupe-cigares.
Le coupe-cigares, complexe techniquement, permet deux opérations. Il coupe les cigares par un mécanisme de tranchage ou il poinçonne à la manière d’un emporte-pièce. Trois tailles de poinçons sont proposées : 6, 10 et 14 millimètres. Quant aux chutes, elles sont éjectées par rotation d’un barillet. Le réglage de l’un ou l’autre des modes s’effectue au moyen d’un petit curseur mécanique situé sur la droite du hublot central.

Imperiali Genève Emperador

Ces deux opérations nécessitent toutefois plusieurs mouvements différents. Le premier concerne l’ouverture manuelle de la trappe latérale pour l’insertion du cigare. Geste qui permet d’enclencher toute l’électronique du système. Le second concerne le serrage du cigare, afin de le maintenir en bonne place sans toutefois l’abîmer. Ensuite vient le choix de la coupe ou du poinçonnage. Le premier mode est signalé par un éclairage blanc, tandis qu’un rayon laser indique la longueur de coupe. Quant au second mode, il est signalé par un éclairage à LED rouge.

Comme dans une montre mécanique, le ballet des parties mobiles représente un spectacle fascinant. Il est visible à travers un hublot découpé sur la face supérieure de l’objet. Tant qu’aux résidus de la coupe, ils vont se déposer dans un petit bac, extractible au moyen d’une trappe placée sous le boîtier.

Le briquet de table.
Les concepteurs de l’Emperador ont cherché, pour le plus grand plaisir des fumeurs de cigares, a obtenir la flamme parfaite. Pour allumer le briquet, il suffit d’actionner du bas vers le haut le curseur placé à droite de la couronne. L’allumage s’obtient par l’ouverture de la vanne de gaz, grâce à un moteur électrique et à la production d’une étincelle au-dessus des trois buses torches. Mais ce n’est pas tout ! Un deuxième moteur fait tourner la couronne, affichant une ouverture par rotation.

Imperiali Genève Emperador

Le volume du réservoir est de 25ml. Contenance qui permet d’alimenter une flamme moyenne durant plusieurs dizaines de minutes. Enfin, ce briquet de table embarque un système de mesure optoélectronique autorisant l’affichage de l’état de la réserve de gaz, en complément de l’état de réserve des batteries des autres périphériques.

Le cendrier.
Lui aussi possède sa part de magie puisque son ouverture, sous la forme d’un diaphragme, est motorisée et éclairée par des LED camouflées. Mieux encore, il est doté de capteurs de proximité pour la détection des cigares. Il suffit d’approcher un cigare du dispositif pour que le mécanisme se mette en route et que la boîte s’ouvre, prête à recueillir les cendres.

Imperiali Genève Emperador

Lorsque les cendres pénètrent à l’intérieur du cendrier, elles vont se déposer dans un réservoir amovible fixé par un mécanisme à baïonnette. Le réservoir peut être retiré par le fond du boîtier.

Pour finir, le cigare Emperador, combinaison de tabacs minutieusement sélectionnés, issus de fertiles plantations des vallées du Jamastran et du Jalapa, est un produit premium dont la confection ne laisse aucune place au hasard. Après 48 mois de maturation, les feuilles sont manufacturées dans le plus grand respect du produit pour donner naissance à un Grand Cru d’exception.

Crédits photos : Imperiali Genève.

Imperiali Genève Emperador

Imperiali Genève Emperador

Imperiali Genève Emperador

Imperiali Genève Emperador

Imperiali Genève Emperador

Imperiali Genève Emperador

Imperiali Genève Emperador

Imperiali Genève Emperador

Imperiali Genève Emperador

Dans la même rubrique :

Mots clés :