Calvados et Pain d’épices : le duo parfait signé Côquetelers

Côquetelers

À l’occasion des fêtes de fin d’année, l’embouteilleur indépendant Côquetelers propose le duo parfait, Calvados et Pain d’épices. Ce « côquetel » a conquis tellement d’amateurs qu’il paraissait évident de le retrouver dans un coffret sur mesure.

Côquetelers s’est donné une mission : faire découvrir les pépites de notre terroir, hors des sentiers battus en donnant la parole aux meilleurs artisans. Embouteilleur indépendant de spiritueux, Côquetelers révolutionne ce métier séculaire en offrant des expressions modernes des spiritueux artisanaux français.

Liqueur de Pain d’épices x Maison Briottet
Un équilibre des saveurs parfait mêlant une macération de bâtons de cannelle, des huiles essentielles de girofle, de zeste d’orange, d’anis étoilé et de sucre pour obtenir cette liqueur à 18°. « Pour moi, c’est une liqueur réconfortante qui nous plonge immédiatement dans l’esprit de Noël, des moments sympas autour du feu », explique Claire Briottet, la créatrice de cette liqueur.

Au nez, on plonge directement dans des saveurs hivernales réconfortantes et gourmandes, notamment grâce à la cannelle. En bouche, l’épaisseur de la liqueur apporte une mâche subtile, on retrouve la cannelle, rehaussée par le côté épicé des clous de girofle pour finir sur une légère note de fraîcheur d’anis étoilé et de zeste d’orange.

Cette liqueur se marie aussi bien avec un foie gras en entrée, qu’avec une crêpe en dessert, ou pour arroser une poire cuite.

Côquetelers

Fine Calvados AOC x Michel Huard
Voici une Fine Calvados AOC qui désintègre tous les codes. Une eau-de-vie de cidre de 2 ans d’âge soigneusement sélectionnée au coeur des chais de la prestigieuse Maison Michel Huard par Jean-François Guillouet-Huard, 7ème génération de producteurs de calvados, et les Côquetelers. Reconnu à travers le monde pour ses calvados millésimés que l’on retrouve sur les plus grandes tables, Jean-François confectionne ses calvados dans la plus pure tradition normande à partir de son verger haute-tige de 15 hectares.

Au nez, le calvados n’est autre qu’une eau-de-vie de cidre. On ne peut l’oublier en ressentant la fraîcheur et l’acidité des notes de cidre. En bouche, c’est une eau-de-vie grasse qui enrobe le palais.

Une nouvelle interprétation du calvados à déguster seul, accompagné d’un tonic ou en « côquetel » avec la liqueur de pain d’épices pour apporter la gourmandise.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Crédits photos : Côquetelers

Côquetelers