L.U.C Skull One : une édition limitée à huit exemplaires en or

L.U.C Skull One

Chopard présente une nouvelle édition de garde-temps L.U.C Skull One, une série limitée de huit pièces habillées de la calavera mexicaine en hommage au Día de les Muertos.

Tradition syncrétique, née dans la civilisation aztèque et mâtinée de catholicisme espagnol, le Día de los Muertos, jour des morts en espagnol, est une célébration joyeuse du cycle de la vie, une prise de conscience de la possibilité de la mort qui procure, en retour, tout son sens à l’existence. Il est l’occasion d’offrir présents, offrandes et libations aux défunts, et d’entretenir le lien qui unit les familles. Macabre mais de manière parodique, cette fête donne à Chopard l’occasion de revisiter le thème des vanités.

L.U.C Skull One

Le cadran laqué de ce garde-temps est parcouru de motifs en forme de soleil, de fleur ou de cœur, et d’une moustache aux pointes arrondies surmontant un doux sourire édenté. Une tête de mort émaciée, mais inoffensive et même sympathique, sert de décor à la course des heures marquées par des aiguilles, des chiffres arabes et des index dorés qui font écho au boîtier en or rose 18 carats microbillé.

Le boîtier renferme le mouvement mécanique à remontage automatique L.U.C 96.53-L. D’une épaisseur de seulement 3,3 mm, il est pourvu de deux barillets permettant une réserve de marche de 58 heures. Avec ses ponts de mouvement finement décorés de Côtes de Genève, ce précieux calibre est visible à travers un fond ouvert noirci.

Crédits photos : Chopard

L.U.C Skull One