Urwerk UR-100V Planète Bleue : une invitation au voyage intersidéral

Urwerk UR-100V Planète Bleue

Urwerk dévoile UR-100V Planète Bleue, une série de 25 instruments de mesure du temps et de l’espace. Une invitation au voyage intersidéral, au plaisir de savourer le temps. Heure après heure.

Imaginaire spatial, iconographie de science-fiction, liberté de création sans limites, Urwerk est ancré dans le discours spatio-horloger. À ces éléments graphiques et identitaires, qui sont autant de traits de famille des montres Urwerk, la collection UR-100V ajoute une dimension astrophysique.

Sous son grand dôme d’observation, après avoir fini d’indiquer la minute dans le secteur gradué de 0 à 60, l’aiguille jaune et vert disparaît pour réapparaître comme compteur de kilomètres. En effet, à 9 heures, à travers une fine meurtrière, elle indique la rotation de 555,55 kilomètres effectuées par la Terre toutes les 20 minutes au niveau de l’Équateur. À 3 heures, le calibre UR 12.02 affiche la révolution de la Terre autour du Soleil, soit 35’742 kilomètres toutes les 20 minutes.

Urwerk UR-100V Planète Bleue

Pour joindre le fond et la forme, le calcul et l’imagerie, la théorie et l’observation de l’univers, la UR-100V se pare de bleu : bleu de la boîte en acier, bleu du mouvement atypique, bleu du carrousel rotatif. Un bleu évocateur de notre planète Terre. Le bleu de la UR-100V Planète Bleu est profond, dense et mat.

La quasi-totalité des éléments du mouvement, dont le rotor automatique couplé à son hélice Windfänger, et tout le système d’affichage des heures satellite sont aussi bleus, de même que le bracelet en toile technique et la boucle. Quant aux vis les plus visibles, elles sont d’un titane bleui à la flamme selon une technique propre à la famille Baumgartner.

Sur ce fond quasiment uniforme, la tête d’aiguille jaune et vert fluorescents joue les étoiles filantes.

Crédits photos : Urwerk

Urwerk UR-100V Planète Bleue

Urwerk UR-100V Planète Bleue

Urwerk UR-100V Planète Bleue

Urwerk UR-100V Planète Bleue