Slim d’Hermès Quantième Perpétuel : un nouvel opus en titane

Slim d'Hermès Quantième Perpétuel

Fine, épurée, minimaliste… la ligne Slim d’Hermès s’enrichit d’un nouvel opus en titane. La Slim d’Hermès Quantième Perpétuel attire le regard par son apparente simplicité.

Sur le cadran, les chiffres à la typographie spécialement imaginée par Philippe Apeloig se détachent avec légèreté. Date, mois, second fuseau horaire et autres années bissextiles s’égrènent sur différents compteurs. À 3 heures, une phase de lune en nacre s’anime sur un ciel d’aventurine. Ce cadran élégant et graphique se fond dans un précieux boîtier en titane et or rose ou titane et platine.

Slim d'Hermès Quantième Perpétuel

Le calibre extra-plat de manufacture H1950 est remarquable de technicité. Il est doté de l’une des complications horlogères les plus exigeantes : un quantième perpétuel. Grâce à cette véritable mémoire mécanique, la date des mois en 30 et 31 jours est ajustée automatiquement et tient compte des années bissextiles en indiquant le 29 février tous les 4 ans, sans qu’aucune correction ne soit nécessaire.

Associé au quantième perpétuel, on trouve une indication jour/nuit, un second fuseau horaire, une phase de lune, le tout dans une composition de seulement 4 mm de hauteur, preuve d’un véritable savoir-faire horloger.

Montée sur un bracelet en alligator mat graphite équipé d’une boucle ardillon en platine, cette nouvelle Slim Quantième Perpétuel réunit tous les savoir-faire horloger et maroquinier.

Crédits photos : Hermès

Slim d'Hermès Quantième Perpétuel

Slim d'Hermès Quantième Perpétuel