60 nœuds pour l’Otam 65 HT : impressionnant !

Otam 65 HT

Ce modèle Otam 65 HT a été livré l’été dernier. Avec ses deux moteurs de 2 000 chevaux, il atteint une vitesse maximale de 60 nœuds, pour une vitesse de croisière de 50 nœuds. Un véritable one-off qui répond aux désirs de son propriétaire, posséder un navire d’exception dans le plus pur style Otam.

Ce bateau représente parfaitement les possibilités extrêmes de personnalisation offertes par le chantier italien, que ce soit en matière de design, de recherche et développement, de flexibilité, mais aussi de performances. L’architecture navale est le résultat d’une collaboration avec Umberto Tagliavini, de Marine Design and Service, quant au style et à l’agencement intérieur, ils sont signés Francesco Guida Design.

Otam 65 HT

En développant cet Otam 65 HT, le chantier a repoussé ses limites en obtenant la vitesse la plus rapide jamais atteinte sur ce type de navire, avec une qualité de navigation inégalé. De plus, ce modèle atteint un rendement énergétique considérablement plus élevé que les autres bateaux de la même taille actuellement disponibles sur le marché.

À la demande du propriétaire, le toit rigide en carbone ne dispose pas de portes menant au cockpit, ce qui offre un grand espace ouvert pour profiter de l’environnement maritime, sans pour autant affecter le confort du yacht, toute la zone étant climatisée. D’autre part, le carbone n’est pas utiliser que pour le toit rigide, on en retrouve aussi sur le pont permettant de réduire le poids du navire.

Otam 65 HT

« Dans le cockpit, au lieu du teck traditionnel, nous avons utilisé une teinte grise Esthec et positionné les planches en travers du navire pour accentuer la largeur plutôt que la longueur » explique Francesco Guida. « Le défi était de faire en sorte que l’armoire latérale devait être suffisamment grande pour accueillir non seulement un évier et un réfrigérateur, mais également d’autres appareils électroménagers tels qu’une machine à glaçons et une cave à vins, sans oublier beaucoup d’espace de rangement pour la vaisselle ». Ce magnifique meuble est interrompu par des bandes d’acier inoxydable brossé sur sa façade.

Otam 65 HT

Les intérieurs ont été totalement personnalisés. Les géométries élégantes confèrent à ce navire un caractère intemporel et marquent aussi une nouvelle référence en matière de design intérieur sur le marché du yachting de sport.

« L’ensemble du concept reposait sur deux prémisses de base », déclare Francesco Guida. « La première est que le décor devait mettre en évidence le fait que ce yacht est le plus rapide jamais construit par OTAM. Nous nous sommes donc inspirés du monde des jets privés. La deuxième est que le propriétaire voulait une palette de couleurs noir et blanc monochromatique avec une référence visible aux éléments en fibre de carbone utilisés dans la construction du yacht ».

Otam 65 HT

La peinture blanche nacrée et le chêne teinté noir sont combinés avec des revêtements à l’aspect carbone pour les plafonds et les éléments muraux. Les plafonds sont également de forme très subtile pour refléter le profil aérodynamique du toit rigide.

L’éclairage intérieur à fait l’objet d’une étude particulière. « L’un des défis que nous avons dû surmonter est le fait qu’il n’y a pas de fenêtres de coque, nous avons donc dû rendre les trois cabines conviviales sans recourir à la lumière naturelle », poursuit Francesco Guida. « Tout l’éclairage est indirect et utilise les surfaces blanches pour faire rebondir la lumière autour des pièces et souligner les formes ».

Otam 65 HT

Les couleurs, les formes et les matériaux ont été soigneusement sélectionnés pour coexister harmonieusement, donnant au yacht une apparence équilibrée. « Les lits et les armoires latérales revêtus de cuir ressemblent aux unité de couchage en forme de cocon que l’on retrouve dans les avions en première classe. Un élément frappant dans la cuisine est le marbre Striato Olimpico. Ses rayures horizontales noires et grises lui confèrent un look très moderne qui se marie parfaitement avec le reste du décor. Naturellement, pour réduire le poids, tout le marbre est monté sur un substrat en nid d’abeille aluminium ».

D’une longueur de 20,30 mètres, ce yacht est propulsé par deux moteurs Man V12 de 2 000 ch accouplés à une transmission Arneson ASD 14L.

Crédits photos : Alberto Cocchi / Courtesy of Otam

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT

Otam 65 HT