La Jaguar Type-C rejoint la famille Classic Continuation

Jaguar Type-C Continuation

Jaguar Classic va créer un nombre limité de Type-C Continuation pour commémorer les 70 ans de ce modèle légendaire, deux fois vainqueur au Mans. Ces fabuleuses automobiles seront construites à la main par les experts de Jaguar Classic à Coventry.

Le programme Type-C Continuation va permettre aux amateurs de sport automobile historique de s’offrir, pour la première fois auprès de Jaguar, un exemplaire d’usine, neuf, de la véritable Type-C de 1953 à freins à disques. Pour ce faire, la marque a réalisé un configurateur 3D en ligne qui permet aux futurs acquéreurs de visualiser parfaitement leur Type-C.

Jaguar Type-C Continuation

Avec ce nouvel outil, il est possible de comparer les couleurs et les options d’équipement, parmi douze couleurs extérieures authentiques et huit couleurs intérieures disponibles, et d’opter ou non pour les ronds blancs destinés aux numéros de course, l’écusson du volant ou encore ceux du capot. Les autres options disponibles sont le harnais homologué FIA ainsi que l’arceau de sécurité.

Jaguar Type-C Continuation

La Type-C fut fabriquée de 1951 à 1953. Elle est réputée pour sa silhouette extrêmement fluide, dessinée par le styliste, aérodynamicien et artiste de Jaguar, Malcom Sayer. Pour ses débuts en 1951, la Type-C remporta les 24 Heures du Mans, ouvrant pour Jaguar une série de sept victoires dans la grande classique d’endurance française.

Jaguar Type-C Continuation

À partir de 1952, la Type-C inaugura l’usage des freins à disques dans le sport automobile. Un système révolutionnaire développe par Jaguar et Dunlop. À son volant, Stirling Moss remportera au Grand Prix de France à Reims, la toute première victoire d’une voiture équipée de freins à disques, avant de disputer la Mille Miglia en Italie. La type-C remporta une nouvelle fois les 24 Heures du Mans en 1953, une autre première pour les freins à disques.

Jaguar Type-C Continuation

Parmi les 53 Jaguar Type-C construite durant les années Cinquante, 43 ont été cédées à des propriétaires privés. Mais les caractéristiques de ces Type-C de production se limitaient à des freins à tambour et à deux carburateurs SU, pour une puissance d’environ 200 chevaux, dans l’esprit de la voiture d’usine de 1951.

Les Huit nouvelles Type-C Continuation qui vont être construites, reprendront les caractéristiques de la voiture d’usine victorieuse au Mans en 1953, dont le moteur six cylindres en ligne de 3,4 litres équipé de trois carburateurs Weber 40 DCO3, développant 220 chevaux, ainsi que les fameux freins à disques.

Crédits photos : JDHT / Jaguar Land Rover

Jaguar Type-C Continuation

Jaguar Type-C Continuation

Jaguar Type-C Continuation

Jaguar Type-C Continuation

Jaguar Type-C Continuation