Chopard Mille Miglia Lab One

Chopard Mille Miglia Lab One

Nouveau boîtier aux formes futuristes, nouveau mouvement tourbillon, la Mille Miglia Lab One est une concept watch en hommage à la 1000 Miglia. Pensée dans l’esprit des bolides de course, ce premier chronomètre automatique à tourbillon signé Chopard, limité à seulement 20 exemplaires, repousse les limites de la Manufacture.

Première innovation de ce nouveau garde-temps, le Mille Miglia Lab One embarque pour la première fois un mouvement de forme Chopard Manufacture à tourbillon automatique enrichi de fonctionnalités avancées. Celui-ci répond à une exigence de qualité testée dans les environnements les plus rudes.

Inspiré par l’endurance, ce modèle se révèle le plus extrême des garde-temps de la Maison provenant de l’univers racing. Ce concept watch condense toutes les technologies qui traduisent la vision de Chopard pour la haute horlogerie de demain.

Chopard Mille Miglia Lab One

Le boîtier est de forme coussin aux flancs brisés. Celle-ci à l’avantage de maximiser la surface de lecture par rapport au diamètre et la rupture des lignes augmente encore l’impression de sportivité. Cette boîte est taillée dans le titane, microbillé sur les flancs, poli sur les surfaces inclinées que sont la lunette et les cornes. Vient ensuite le traitement DLC noir.

Le cadran reprend l’aspect d’une grille, comme celle du radiateur d’une voiture de course. Le mouvement rappelle un protège-culasse avec en son centre, une grande date à double disque. Tel un capot moteur, celui-ci est flanqué de deus jauges latérales : un indicateur d’autonomie à 7h30 et un indicateurs de jours rétrogrades à 4h30, une nouveauté sur les montres Chopard.

Chopard Mille Miglia Lab One

Le calibre Chopard 04.03-M est un mouvement entièrement nouveau bénéficiant d’une réserve de marche de 60 heures. Premier calibre de forme à tourbillon doté d’un remontage automatique, il est l’objet d’un brevet portant sur le mécanisme d’arrêt de son tourbillon. Inspiré d’un système de freins à disque, sa cage est arrêtée par des leviers montés axialement, actionnés dès que la couronne est tirée. Ainsi, le mouvement peut être mis à l’heure à la seconde près, ce qui est extrêmement rare pour un tourbillon.

Enfin, le bracelet apporte la touche finale avec des matières venues du sport automobile : fibres de carbone tressées sur une face et caoutchouc sur l’autre.

Crédits photos : Chopard

Chopard Mille Miglia Lab One

Chopard Mille Miglia Lab One