Johnnie Walker : 200 ans d’histoire et de savoir-faire

Johnnie Walker - 200 ans

En 1820, John Walker ouvre une petite épicerie fine à Kilmarnock, dans les contrées rurales d’Écosse. Il est alors loin de s’imaginer que sa passion pour le goût et les saveurs vont le mener à concevoir des whiskies qui rayonneront à travers le monde.

C’est à travers son activité d’épicier que John Walker prend conscience de la valeur intrinsèque de chaque produit et apporte, tel un orfèvre, un soin tout particulier à sélectionner les matières premières pour les révéler et les sublimer. Passionné par le whisky, il réalise rapidement que ceux qui peuples ses étagères ne sont pas de qualité suffisante, ou constante d’une année sur l’autre. C’est alors qu’il s’inspire de l’univers des thés et des épices pour appliquer à ce spiritueux une vision créative et artisanale.

Pour concevoir ses whiskies, il décide d’assembler les whiskies de malt et de grain les plus prometteurs de son étal, comme il le fait avec le thé. Sa vision est claire, utiliser le potentiel aromatique propre à chaque whisky en les assemblant pour créer un nouveau flacon à la palette de saveurs unique. C’est ainsi que John Walker créé son premier blend.

Au fil des années, John Walker gagnera en précision dans l’art de l’assemblage, pour produire des whiskies singuliers qui se distinguent par leur finale fumée, issue des fûts sélectionnés dans les distilleries insulaires qui utilisent la tourbe pour sécher leur malt. Visionnaire, John Walker envisage rapidement de faire connaître son expertise au-delà de sa province, mais s’éteint brutalement à 42 ans.

Alors âgé de 20 ans, son fils Alexander prend les rênes de la maison pour poursuivre le dessein paternel. Comme son père, c’est un visionnaire. En 1860, il développe la bouteille rectangulaire pour faciliter le transport. En 1867, il crée son premier whisky baptisé Old Highland Whisky, un assemblage unique destiné à être vendu dans le monde entier. Alexander s’éteint en 1889, confiant les clefs de l’entreprise familiale à ses deux fils, Alexander II et George.

Johnnie Walker - 200 ans

En 200 ans, seulement 6 Maîtres Assembleurs, dont John Walker lui-même, se sont succéder. Pour s’inscrire dans cette lignée, il faut être en mesure de perpétuer cet héritage sans le dénaturer, tout en le marquant de son empreinte. Plus qu’un métier, être le Maître Assembleur de Johnnie Walker est une vocation unique, et c’est celle de Jim Beveridge aujourd’hui.

Œuvrant au sein de la Maison depuis plus de 40 ans, il est le dépositaire des archives de la Maison. Il a la charge de perpétuer l’héritage de Johnnie Walker depuis sa création. Il dispose à cet effet de carnets retraçant les recettes mythiques des assemblages dont certains remontent à près de deux siècles, écrits de la main de John Walker dans son épicerie, sans oublier la réserve de fûts de la Maison Walker, plus de 10 millions parmi les plus vieux d’Écosse. Probablement l’une des plus considérables réserves de whiskies au monde.

Parmi les faits d’arme de ce « Master Blender » reconnu comme étant l’un des plus compétents de son temps, on peut citer la création en 1992 de Blue Label, puis de Green Label cinq ans plus tard. Son professionnalisme et son élégance lui ont valu d’être distingué en 2019 à Windsor par la reine Elisabeth II de la Médaille d’Officier de l’Empire Britannique pour services exceptionnels rendus à l’industrie du whisky.

Johnnie Walker - 200 ans

Pour célébrer ses 200 ans d’existence et la mémoire de John Walker, la Maison Johnnie Walker propose de nouveaux produits disponibles chez les cavistes.

Celebratory Blend
Le Celebratory Blend met en lumière son goût originel, celui de son premier assemblage exporté baptisé Old Highland Whisky créé en 1860, et reprend l’emblématique bouteille carrée.

« Cet assemblage, riche et complexe, est inspiré des arômes répertoriés dans le carnets de notes de l’époque, les whiskies sont en provenance de distilleries qui étaient alors toutes encore ouvertes en 1860, ce qui en fait un assemblage très fidèle au style Walker du début du 19ème siècle » explique Jim Beveridge.

« Sa dégustation est un retour dans le passé, entre notes de raisins secs, notes subtiles d’épices et de massepain qui évoluent sur des touches de noix torréfiées, de sucre glace et où la tourbe se fait discrète avant de finir sur des notes délicatement poivrées ».

Johnnie Walker - 200 ans

Blue Label
L’emblématique Blue Label, crée par Jim Beveridge, se réinterprète en deux versions, deux éditions spéciales anniversaire : un coffret en édition limitée 200ème anniversaire et le Blue Label Legendary Eight.

Parmi les 10 millions de fûts de la réserve exceptionnelle de la Maison Walker, seul 1 fût sur 10 000 est suffisamment rare pour entrer dans l’assemblage de Blue Label. Une forte proportion de futs ont 50 ans d’âge et plus, d’autres sont sélectionnés au sein de « ghost distilleries », des distilleries ancestrales désormais fermées.

Johnnie Walker - 200 ans

Blue Label révèle délicatesse et rondeur, ainsi qu’une palette aromatique très riche et une belle complexité. Nez où s’entremêlent des arômes de raisins secs à des notes délicates de fumée, la bouche toute en rondeur révèle des notes épicées et chaudes de fruits secs, de miel pour évoluer sur des saveurs de chocolat noir. L’épice reprend ses droits en finale ponctuée de poivre et de notes fumées.

Dans le plus pur esprit Blue Label, Legendary Eight va encore plus loin et offre un assemblage artisanal précieux de scotchs en provenance de distilleries écossaises parmi les plus prestigieuses. Le nez est marqué par le sucre roux, les fruits rouges et des notes de bois chaud. La bouche se fait enveloppante, avec des arômes de fruits à noyau, des pommes compotées avec es saveurs cacaotées. Des notes de fumées viennent apporter du relief à l’ensemble avec un final évoluant sur des notes mentholées.

Johnnie Walker - 200 ans

Bicentenary Blend
Ce whisky transporte aux cœurs des allées de l’épicerie fondée par John Walker en 1820 à Kilmarnock. Il n’y a qu’à fermer les yeux pour percevoir les effluves de thé chinois qui côtoient les parfums de poivres de Jamaïque et de réglisse sans oublier, bien entendu, les arômes de whisky. Bicentenary Blend est un assemblage de whiskies exceptionnellement rares, dont quelques-uns sont issus de distilleries fermées à ce jour, tous âgés de 28 ans minimum. L’un des assemblages les plus précieux de la Maison.

Johnnie Walker - 200 ans

Riche, complexe et harmonieux, le premier nez est dominé par des notes de fruits sec comme les raisins, la figue et le gingembre confit, avant de céder la place à un deuxième nez gourmand de baies noires, de sucre roux et d’épices. La bouche confirme les saveurs d’épices, de miel et de mélasse, ponctuées de vagues de raisins blonds secs, de fèves de cacao réveillées par des touches herbacées, l’ensemble bercé par des pointes de notes fumées.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Crédits photos : Johnnie Walker / Courtesy of Diageo

Johnnie Walker - 200 ans

Johnnie Walker - 200 ans