Alpina Seastrong Diver Gyre Automatique

Alpina Seastrong Diver Gyre Automatique

Intimement liée à la nature, aux grands espaces et à leur exploration respectueuse, la manufacture horlogère suisse Alpina profite de la Journée Mondiale de l’Océan pour lancer la Seastrong Diver Gyre Automatique, une ligne de montre de plongée pour elle et lui.

Pour la première fois de son histoire, Alpina équipe ses montres d’un boîtier composé à 70% de débris plastiques issus de filets de pêche collectés dans l’Océan Indien. Pour garantir sa résistance, il a été renforcé de 30% de fibre de verre. C’est également la première fois que cet alliage éco-responsable est conforme au règlement européen REACH (Registration, Evaluation, Authorisation and Restriction of Chemicals).

Alpina Seastrong Diver Gyre Automatique

Cette ligne ainsi que son nom puisent leur inspiration de la rencontre entre Alpina et le journaliste horloger Bernard Werk. Personnellement impliqué dans la préservation des océans, ce dernier a créé le concept ainsi que l’appellation « Gyre », en référence à ces courants océaniques circulaires géants, consistant en la réutilisation des filets de pêche « fantômes » provenant de l’Océan Indien.

La ligne Seastrong Diver Gyre Automatique comporte cinq déclinaisons, se partageant trois finitions de cadrans évoquant les reflets marins. Survolés d’aiguilles luminescentes, les trois modèles masculins de 44 mm de diamètre arborent un dégradé de bleus ou turquoise tandis que les deux modèles féminins de 36 mm sont parés d’un dégradé de bleus ou de nacre teintée. L’aiguille des secondes, quant à elle, est finalisée du célèbre triangle, logo d’Alpina, également repris comme index à 12 heures.

Alpina Seastrong Diver Gyre Automatique

Animées par le mouvement automatique AL-525 à trois aiguilles et date offrant 38 heures de réserve de marche, ces montres certifiées étanches à 300 mètres sont dotées d’une lunette unidirectionnelle rappelant l’ascendance nautique de la collection Seastrong. L’ensemble est habillé de trois bracelets de type Nato bi-tons, réalisés à partir de bouteilles en plastique recyclées. En complément, la marque horlogère offre à chaque modèle masculin un bracelet supplémentaire en cuir végétal noir, composé de déchets de pommes recyclés.

Ces garde-temps sont édités en séries strictement limitées de 1 883 pièces chacun, en référence à l’année de création d’Alpina. Ils sont présentés dans un coffret exclusif, lui aussi éco-responsable. Pour réduire encore son empreinte écologique, Alpina a également fait le choix d’un mode d’emploi dématérialisé, accessible par un QR code.

Crédits photos : Alpina

Alpina Seastrong Diver Gyre Automatique

Alpina Seastrong Diver Gyre Automatique

Alpina Seastrong Diver Gyre Automatique

Alpina Seastrong Diver Gyre Automatique