Urwerk UR-100 GunMetal : avec le soleil pour témoin

Urwerk UR-100 GunMetal

Du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest, nous vivons au rythme de la trajectoire du soleil dans notre espace. Quoi de plus normal alors que de dédier toute une collection à ce voyage silencieux. Voici donc la UR-100 GunMetal, une déclinaison de la collection « SpaceTime » présentée par Urwerk.

6 000 ans avant J.C, en Mésopotamie, les Sumériens définissaient la première unité de temps basée sur un rythme de 12 périodes équivalentes, en observant l’ombre portée du soleil sur leurs bâtisses. Les fondations de la division du temps telles que nous la connaissons encore aujourd’hui étaient posées.

Depuis, les mesures se sont affinées mais l’évidence reste la même, nos journées s’égrènent au fil de notre voyage silencieux autour du soleil. Un périple de plusieurs milliards de kilomètres par an à une vitesse moyenne de 30 km/s, tout en rotation et révolution. Une course rendue tangible sur le cadran de la UR-100 GunMetal.

Sur la UR-100 GunMetal, à l’affichage des heures et des minutes par le biais de satellites, s’ajoute une nouvelle information. L’aiguille des minutes, une fois passé le cap de la 60ème minute disparait pour réapparaître comme compteur de kilomètres. Elle vient illustrer les 555 kilomètres parcourus toutes les 20 minutes par tout habitant de la Terre.

Urwerk UR-100 GunMetal

À son exact opposé, vient s’afficher une autre donnée, la révolution de la Terre autour du soleil, soit 35 740 kilomètres par 20 minutes. Sur la face de la UR-100 GunMetal, heures et kilomètres partagent ainsi un même statut, une même échelle de valeurs. Ces unités s’illuminent en vert incandescent pour la lecture des heures et en blanc flamboyant pour les kilomètres.

Sous le dôme de la UR-100, bat le calibre 12.01 d’Urwerk avec son affichage de l’heure à trois satellites. Le satellite indiquant l’heure exacte défile de 0 à 60 le long du rail des minutes. Il est forgé dans l’aluminium puis sablé et microbillé. Les satellites reposent sur un carrousel de laiton sablé et traité ruthénium. La structure chapeautant l’indication des heures est en aluminium sablé et microbillé. Le remontage automatique de la UR-100 lui est régi par un rotor bidirectionnel régulé par une hélice profilée, la Windfänger.

Urwerk UR-100 GunMetal

L’esthétique du boîtier de la UR-100 suscite un plaisir régressif. En effet, il remémorera aux fidèles d’Urwerk l’esthétique des premiers modèles de la marque, comme le dôme d’acier des modèles historiques, ici reproduit en transparence, en verre saphir. Sa perfection est mis en relief par les aspérités de la boîte titane et acier.

La Urwerk UR-100 GunMetal est proposée en édition limitée de 25 pièces.

Crédits photos : Urwerk

Urwerk UR-100 GunMetal