Urwerk UR-100 Space Time ou le Tour du monde en 60 minutes

Urwerk UR-100 Space Time

La Urwerk UR-100 Space Time nous emporte dans un voyage à travers le Temps et l’Espace. Les deux concepts réunis ici sur un même cadran, nous invitent à un subtil jeu de perception. Temps ou Espace, minutes ou kilomètres, les deux mesures fusionnent et s’interpellent pour nous offrir un vibrant témoignage de notre périple astral.

Les notions d’espace et de temps ont toujours été intimement liées à travers les âges. 6000 avant JC, les Sumériens de la ville d’Ur, à l’origine du nom Urwerk, posaient les premières divisions horaires en observant le trajet des ombres portées du soleil sur leurs monuments.

C’est cette révolution orbitale qui se retrouve illustrée dans toutes les créations Urwerk, et la nouvelle collection 100 s’inscrit dans cette même lignée. À l’affichage des heures et des minutes par le biais de satellites, elle ajoute une nouvelle information. L’aiguille des minutes, une fois passé le cap de la 60ème minute disparait pour réapparaître comme compteur de kilomètres. Elle vient retranscrire le voyage que chaque habitant de la Terre effectue dans la plus parfaite immobilité à raison de 555 kilomètres toutes les 20 minutes.

Urwerk UR-100 Space Time

À son exact opposé, vient s’afficher une autre donnée, la révolution de la Terre autour du soleil, soit 35’740 kilomètres par 20 minutes. Cette mesure est un vibrant rappel de notre condition de nomade interstellaire. Heures et kilomètres sont ici placés au même niveau et partage un même statut. D’où le surnom de cette nouvelle ligne, la UR-100 « SpaceTime ».

Urwerk UR-100 Space Time

Sous le dôme de la UR-100, bat le calibre 12.01 d’Urwerk avec son affichage de l’heure à trois satellites. Le satellite indiquant l’heure exacte défile de 0 à 60 le long du rail des minutes. Il est forgé dans l’aluminium puis sablé et microbillé après éloxage. Chaque vis des satellites est satiné circulaire. Les satellites reposent sur un carrousel de laiton sablé et traité ruthénium. La structure chapeautant l’indication des heures est en aluminium sablé et microbillé. Le remontage automatique de la UR-100 lui est régi par un rotor bidirectionnel régulé par une hélice profilée, la Windfänger.

L’esthétique du boîtier suscite un plaisir régressif. En effet, il remémorera aux fidèles d’Urwerk l’esthétique des premiers modèles de la marque. Le dôme acier des modèles historiques est ici reproduit en toute transparence, en verre saphir. Sa perfection est mise en relief par les aspérités de la boîte titane et acier.

La UR-100 est à découvrir en deux versions de 25 pièces chacune : UR-100 Iron (titane et acier) et UR-100 Black (titane et acier PVD noir).

Crédits photos : Urwerk

Urwerk UR-100 Space Time

Urwerk UR-100 Space Time

Urwerk UR-100 Space Time

Urwerk UR-100 Space Time