Bugatti Baby II : un chef-d’œuvre pour les petits et les grands

Bugatti Baby II

C’est toujours dans le cadre de son 110ème anniversaire que la marque de Molsheim a dévoilé le premier prototype de la Bugatti Baby II, la plus exceptionnelle voiture pour enfants jamais construite.

Pour créer la Baby II, Bugatti s’est associé à The Little Car Company. Après plusieurs mois de développement, le premier prototype de la Bugatti Baby II, baptisé XP1, était fin prêt pour les essais. Ceux-ci se sont déroulés lors de la Grande fête de Molsheim avec la participation de quelques VIP. Réplique de la légendaire Bugatti Type 35, la Baby II conserve le caractère ludique de la Baby originale, revisité avec la technologie du 21ème siècle.

Avant toute chose, l’équipe d’ingénieurs chargée de développer la Baby II a commencé par numériser la mécanique d’une Type 35 Grand Prix de Lyon de 1924, composant par composant. C’est sur cette base que les designers ont ressuscité le chef d’œuvre d’Ettore Bugatti en ajoutant un moteur électrique placé sur l’essieu arrière et alimenté par des batteries lithium-ion, ainsi que par un système de récupération d’énergie au freinage.

Bugatti Baby II

D’autres éléments ont été subtilement remis au goût du jour. Les roues révolutionnaires à huit branches en alliage d’aluminium ont ainsi été reproduites mais assorties de pneus Michelin modernes. L’essieu avant creux du modèle original, d’une légèreté innovante, a été repris, de même que l’élégante suspension et le mécanisme de direction si caractéristique de ces véhicules.

Au niveau du cockpit, l’emblématique volant à quatre branches est placé devant un tableau de bord en aluminium bouchonné doté d’instruments Bugatti personnalisés. Alors que les véhicules d’origine avaient un compte-tour assorti de jauges de carburant et de pression d’huile, la nouvelle version est, quant à elle, dotée d’un compteur de vitesse, d’un indicateur du niveau de batterie et d’une jauge de puissance. Le chronomètre de bord, utilisé sur la Type 35 pour mesurer les performances en course, a été conservé.

Bugatti Baby II

La pompe à pression de carburant issue de la Type 35 a été reproduite numériquement et transformée en commande de marche avant/arrière. Tous les véhicules sont équipés d’un klaxon, d’un rétroviseur, d’un frein à main, de feux et d’une télécommande d’une portée de 50 m, qui permet d’arrêter la voiture si un conducteur inexpérimenté perd le contrôle du véhicule. Bien en vue, au centre du tableau de bord, une plaque indique le numéro de châssis unique de la Baby II. Chaque véhicule arbore en outre, au bout de son capot, le célèbre « macaron » Bugatti fait de 50 g d’argent massif, comme sur la Chiron.

La Baby II a été conçue pour faire découvrir, même aux plus petits, le plaisir de la conduite. Le moteur sur l’essieu arrière offre deux modes de puissance pour les conducteurs avec différents niveaux d’expérience : un « mode enfant » d’1 kW avec une vitesse maximale limitée à 20 km/h, et un « mode adulte » de 4 kW, avec une vitesse de pointe de 45 km/h. Pour les amateurs de frissons, une « Speed Key » est fournie avec certains modèles. Comme celle de sa grande sœur, la Chiron, elle permet d’augmenter la puissance jusqu’à 10 kW et désactive le limiteur de vitesse. Un différentiel autobloquant est heureusement prévu pour tirer le meilleur parti du couple disponible au niveau des roues arrière.

Le modèle standard est livré en bleu racing français avec un intérieur en cuir noir, mais d’autres couleurs sont disponibles en option, tant pour l’extérieur que pour l’intérieur. Vous pouvez notamment choisir de faire peindre votre Baby II dans les mêmes coloris contemporains que la Chiron ou dans une teinte choisie parmi la sélection Vintage qui honore différents conducteurs ou événements ayant marqué l’histoire de Bugatti.

Bugatti Baby II

La voiture est fournie avec deux tailles de batterie amovible, un pack standard d’1,4 kWh et une version longue portée de 2,8 kWh. Si l’autonomie exacte dépend de la conduite adoptée, le pack le plus gros devrait toutefois permettre une augmentation de l’autonomie de plus de 30 km.

La Baby II est proposée en trois modèles : la Baby II avec une carrosserie composite, la Baby II Vitesse avec une carrosserie en fibre de carbone et une « Speed Kay » et enfin, la Baby II Pur Sang avec une carrosserie en aluminium faite à la main et une « Speed Kay ». Chaque Baby II mesure 2,80 m de long et 1,0 m de large. Le poids exact dépend du modèle mais tourne autour de 230 kg à vide.

Malheureusement, il n’y en aura pas pour tout le monde. Et c’est là que le bas blesse ! Trois semaines après l’annonce faite lors du Geneva Motor Show, les 500 Bugatti Baby II étaient toutes vendues. Il est cependant possible, pour les clients, d’être ajoutés à la liste d’attente, pour le cas où un acheteur potentiel se dédirait ou pour être informé en avant-première des prochains modèles.

Crédits photos : Bugatti

Bugatti Baby II

Bugatti Baby II

Bugatti Baby II

Bugatti Baby II