Bugatti Grand Tour : De Milan à Molsheim

Bugatti Grand Tour

Bugatti n’en finit pas de célébrer ses 110 ans ! Dernière manifestation en date, un Grand Tour qui débute à Milan, ville natale d’Ettore Bugatti, pour se finir à Molsheim où sont nées les plus belles automobiles de la marque.

En ce jour très spécial, 23 Bugatti Veyron et Chiron sont présentes à Milan pour le départ du Grand Tour Bugatti. La ville n’a pas été choisi au hasard ! Il s’agit de la ville natale d’Etorre Bugatti. La capitale Lombarde du nord de l’Italie était le fief de la famille Bugatti. Le départ du Grand Tour a eu lieu au Palazzo del Senato et le convoi, réunissant plus d’une vingtaine de voitures, a traversé la ville accompagné d’une escorte policière les guidant au travers des plus belles rues milanaises.

Bugatti Grand Tour

Après plusieurs heures de route, le cortège arrive dans le Piémont et emprunte les routes du Langhe, région viticole mondialement connue pour ses vins rouges. Cette dernière, inscrite au patrimoine mondiale de l’Unesco, surprend par sa beauté et son paysage combinant le travail de la nature et de l’Homme.

Après un déjeuner ensoleillé sur les terrasses de Langhe-Roero et Monferrato, la route a repris en direction de la Côte d’Azur, plus précisément vers Monaco, étape classique d’un Grand Tour digne de ce nom, et le pays natal du pilote légendaire de Bugatti, Louis Chiron.

Bugatti Grand Tour

Après un soirée mémorable à Monaco dans la salle Empire de l’Hôtel de Paris, le Grand Tour reprend et traverse la ville pour prendre la direction d’Aix-en-Provence, via le massif du Luberon. Un pique-nique préparé par le Chef Alain Ducasse fait office de pause déjeuner, avant que le cortège ne descende vers Aix-en-Provence, plus précisément au Château La Coste où le convoi s’arrête pour la nuit.

Le matin du troisième jour, les participants ont été accueillis sur la base aérienne 701, centre d’entrainement de la Patrouille de France. Il faut savoir que les aérodromes ne sont pas étranger à Bugatti. En effet, Ettore avait conceptualisé plusieurs avions, notamment le Bugatti 100P en 1938, censé devenir l’avion le plus rapide du monde.

Bugatti Grand Tour

Après une visite des hangars de la Patrouille de France, les voitures sont réparties en traversant Salon-de-Provence, direction le Château de La Gallée dans le département du Rhône pour une halte déjeuner. L’étape suivante traverse la Bourgogne pour arriver à Beaune, où le diner sera servi dans les fameux hospices. Cette traversé de Provence et de Bourgogne n’aurait pas déplus à Ettore, bon vivant sachant apprécier le meilleur de ce que peut offrir une région.

Après le départ de Beaune et une courte pause déjeuner dans le cadre typiquement français d’Ancy-le-Franc, le cortège Bugatti arrive en grande pompe dans la capitale française. La Famille Bugatti vécu de nombreuses années à Paris. Carlo avait notamment participé à l’exposition universelle, remportant une médaille d’argent pour ses meubles. Par ailleurs, les meilleurs clients d’Ettore venaient souvent de Paris.

Bugatti Grand Tour

Le lieu de halte choisi pour cette 4ème étape de Beaune à Paris ne pouvait être que la magnifique Place Vendôme, et le fabuleux Hôtel Ritz. Toutes les voitures ont été garées sur la place, offrant un spectacle exceptionnel pour tout amateur d’hypersportives modernes. Le lendemain, le départ de la place Vendôme fut triomphant pour le cortège Bugatti, direction la région Champenoise avant d’arriver au cœur de Bugatti : Molsheim.

Crédits photos : Bugatti

Bugatti Grand Tour

Bugatti Grand Tour

Bugatti Grand Tour

Bugatti Grand Tour

Bugatti Grand Tour

Bugatti Grand Tour

Bugatti Grand Tour

Bugatti Grand Tour

Bugatti Grand Tour

Bugatti Grand Tour

Bugatti Grand Tour