Adriatico : un vent nouveau souffle sur l’Amaretto italien

Adriatico

Adriatico est une nouvelle génération de liqueurs d’Amaretto. Une liqueur singulière, créée uniquement avec des produits de haute qualité, en particulier l’amande de la magnifique région des Pouilles, dans le sud de l’Italie.

« Tout le mérite revient à ma mère italienne, qui m’a fait découvrir cette liqueur en préparant mon dessert préféré, le tiramisù, avec deux gouttes d’Amaretto », déclare Jean-Robert Bellanger, fondateur de la marque d’Amaretto Adriatico.

Reconnue pour son goût unique, la « filippo cea » est désormais utilisée selon un procédé innovant. Récoltées à la main dans la campagne pugliese, les amandes sont longuement torréfiées, avant d’être macérées et distillées, puis associées à des notes de vanille, de cannelle, de cacao et d’un soupçon de café. Le sucre de canne, quant à lui est utilisé en moindre mesure par rapport à un Amaretto classique. Enfin, une pincée de sel provenant directement de la saline Margherita di Savoia apporte cette touche délicate, qui évoque la mer toute proche, l’Adriatico.

Adriatico

Côté contenant, le forme de la bouteille est inspirée par un haut-lieu de l’alchimie et de l’architecture médiévale mystérieuse, Castel del Monte. Sur l’étiquette, le logo quant à lui reprend deux symboles emblématiques des Pouilles : « les trullis », ces fameuses habitations à la forme si spéciale et l’amande, joyau de l’agriculture locale.

Cet Amaretto, nouveau venu dans le monde des liqueurs et spiritueux, se veut résolument avant-gardiste. En utilisant seulement des produits naturels, il apporte une touche beaucoup plus florale, qui, seul ou associé à une ginger beer, ou à un tonic, réjouira à l’apéritif les amateurs de cette liqueur qui n’avait pas connu de nouvelles évolutions depuis des décennies.

Une version « Bianco – Crushed Almonds », aux accents soyeux de liqueur de lait d’amandes blanches pilées et macérées viendra compléter la gamme.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Crédits photos : Adriatico

Adriatico