Nouvelle montre Michel Herbelin Trophy automatique

Michel Herbelin Trophy

Mise à l’eau l’année dernière par l’Atelier d’Horlogerie française Michel Herbelin, la Trophy automatique se dévoile aujourd’hui sous un jour nouveau. Équipée d’une lunette en céramique noire, cette montre de plongée offre une polyvalence de style avec son bracelet bi-matière en tissu et caoutchouc.

Destinée aux adeptes des sports nautiques, la Trophy automatique présente un boîtier de 42 mm en acier inoxydable 316L, brossé vertical sur le dessus et poli sur les tranches subtilement bombées. Doté de cornes généreuses, il est surmonté d’une lunette tournante unidirectionnelle en céramique brossée circulaire noire. Par contraste, la graduation dorée complétée d’un triangle repère recouvert de matière luminescente blanche assure une visibilité optimale des temps de plongée et de décompression. Au quotidien, celle-ci peut également servir à chronométrer des durées inférieures à 60 minutes.

Absorbant les reflets de la lumière par son noir profond velouté mat, le cadran, protégé par un verre saphir traité antireflets, accueille des aiguilles surdimensionnées et des index identifiables ultra lisibles, recouverts de matière luminescente à émission bleue. Cerclés d’une couleur dorée, ils s’harmonisent au chemin de fer positionné clairement sur le rehaut. Placé à 3 heures, un guichet de date, rehaussé d’une loupe grossissante, vient parachever la précision du modèle.

Le bracelet est à la montre ce que la chaussure est à la tenue vestimentaire : l’accessoire majeur du look. Il représente l’atout charme de cette nouveauté. Finalisé de quatre points de couture sur les bords et se fermant par une boucle déployante en acier, il se compose d’une toile textile très résistante imprégnée dans un caoutchouc agréable au porter. Urbanisant avec élégance la Trophy automatique, ce choix de bracelet confère à l’ensemble une allure sport chic, tout en pouvant aller dans l’eau sans problème.

Étanche à 300 mètres grâce à son fond et sa couronne vissée, cet instrument horloger embarque un mouvement mécanique à remontage automatique. Gage de fiabilité et de précision, il oscille à 28 000 alternances par heure, dispose de 26 rubis et bénéficie d’une réserve de marche de 38 heures.

Crédits photos : Michel Herbelin

Michel Herbelin Trophy