Zenith Defy El Primero Fusée Tourbillon

Zenith Defy El Primero Fusée Tourbillon

Avec la montre Defy El Primero Fusée Tourbillon, Zenith réinterprète le mécanisme fusée-chaîne à force constante dans un style moderniste. Abritant le nouveau calibre El Primero 4805 SK, mouvement à remontage manuel, ce garde-temps est disponible en deux éditions distinctes, carbone et platine.

Dès le premier coup d’œil, il est évident que le calibre de la Defy Fusée Tourbillon sort de l’ordinaire. Le design en rayons des ponts est amplifié par leur traitement bicolore, avec la surface supérieure satinée revêtue de noir, tandis que les côtés polis sont d’un gris rhodié plus clair. Les ponts offrent une disposition équilibrée des différentes fonctions et complications.

Sur la partie supérieure du mouvement, on peut admirer la conception unique du mécanisme fusée-chaîne à force constante. Celle-ci se compose de 575 éléments assemblés à la main et reçoit un traitement bleui audacieux. À l’extrémité opposée, à 6 heures, une cage de tourbillon affichant une construction entièrement nouvelle avec un balancier excentré, fait un tour complet toutes les 60 secondes. Tout comme la chaîne, la cage du tourbillon est ornée d’un bleu éclatant qui renforce l’effet visuel de ces parties mobiles uniques. Positionnée sur le bord du cadran entre 4 et 5 heures, une aiguille rouge indique la réserve de marche d’une autonomie de 50 heures.

Zenith Defy El Primero Fusée Tourbillon

Au fur et à mesure que le barillet du ressort moteur se déroule, le couple qu’il délivre à l’organe régulateur diminue, ce qui réduit l’efficacité des performances chronométriques du mouvement. Pour contrer ce phénomène et obtenir une force constante, une solution vieille de plusieurs siècles réside dans la source d’énergie et sa transmission. Connu sous le nom de système « fusée-chaîne », il comporte une chaîne miniature enroulée autour d’une fusée conique et fixée au barillet du ressort moteur.

Pendant que le ressort moteur se déroule, une plus grande partie de la chaîne s’enroule progressivement autour du barillet, se détachant du large fond conique de la fusée. Le mouvement de rotation plus important fourni par la fusée compense l’affaiblissement de la traction du ressort moteur, maintenant le couple, et par conséquent, l’amplitude de l’organe régulateur constants pendant toute la durée de l’autonomie du ressort moteur.

En associant le mécanisme à fusée-chaîne à un organe régulateur à tourbillon, Zenith place la précision au cœur de son approche unique de la haute horlogerie. Soulignant la prouesse technique et esthétique unique de la pièce, la Defy Fusée Tourbillon est édité en deux séries différentes.

Zenith Defy El Primero Fusée Tourbillon

La première version est dotée d’un boîtier, d’une couronne et d’une coiffe de boucle en carbone. Le traitement en fibre de carbone s’étend même jusqu’au cadran ouvert, où l’élément squeletté central et le rehaut qui l’entoure brille avec des reflets uniques dessinés par cette matière. Pour compléter le look high-tech, la Defy Fusée Tourbillon en carbone est monté sur un bracelet en caoutchouc noir à effet de tissu « Cordura » et coutures bleues. Un deuxième bracelet en caoutchouc noir à effet carbone tissé est également fourni. Ce modèle est limité à 50 pièces.

Zenith Defy El Primero Fusée Tourbillon

La deuxième version, limitée à 10 pièces, est réalisée en platine. Le mouvement largement exposé offre une vue animée et tout en volume, où le mélange des matériaux et des tons ajoute de la profondeur visuelle, depuis la platine anthracite du mouvement jusqu’à la chaîne bleuie et la cage de tourbillon surmontée d’un ensemble de ponts géométriques en deux tons. Le bracelet est en caoutchouc noir revêtu d’alligator noir.

Crédits photos : Zenith

Zenith Defy El Primero Fusée Tourbillon