L’épopée Bugatti à la Mille Miglia 2019

Bugatti - Mille Miglia 2019

Les Mille Miglia 2019 se sont achevées le week-end dernier. Plusieurs propriétaires de Bugatti avaient répondu présent cette année pour participer à la « plus belle course du monde ».

Dans cette course de voitures de collection, une boucle de Brescia à Brescia en passant par Rome, Herbert Diess, président de Volkswagen AG, piloté une ancienne Bugatti Type 35. Stephan Winkelmann, président de Bugatti, était quant à lui au volant d’un modèle actuel, la Bugatti Chiron Sport « 110 ans Bugatti », qui ne participait pas officiellement à la course.

Bugatti - Mille Miglia 2019

Le premier jour de la course, les participants sont partis de Brescia et ont traversé la région d’Émilie-Romagne, fief de l’un des plus grands constructeurs italiens de voitures de course. Après une pause dans le haut lieu de la culture qu’est Ferrare, les bolides ont continué vers la côte avant d’atteindre l’étape de la journée, Cervia, un port important sur la côte romagnole.

Bugatti à la Mille Miglia 2019

Le lendemain, la Bugatti Type 35 conduite par Herbert Diess a poursuivi son train d’enfer vers Rome. A la fin de la journée, les voitures ont fait une entrée triomphale dans la capitale italienne.

Le troisième jour, les sportives de collection ont traversé la Toscane en direction du nord en enchainant les villes et les paysages méditerranéens : Radicofani jusqu ́à Sienne, puis Montecatini avant d’arriver dans la ville de Bologne.

Bugatti - Mille Miglia 2019

Quatrième jour, la boucle est bouclée avec l’arrivée finale à Brescia. La « plus belle course du monde » se termine avec des conducteurs d’une multitude de nationalités, certains abandons mais surtout de nombreux succès. Une Bugatti Type 40 s’est même hissée sur le podium, en atteignant la 3ème place. Mais les résultats étaient secondaires comparés à l’élégance des automobiles et la ferveur des centaines d’enthousiastes le long de ces milles miles de route.

Bugatti - Mille Miglia 2019

Cette fascination pour les voitures sportives est ancrée dans la culture italienne, tout particulièrement dans la dénommée « Motor-Valley », traversée durant la dernière étape des Mille Miglia, fief de Lamborghini et Ferrari, mais également où Bugatti a passé presque dix ans de son histoire. A Campogalliano, près de Modène, Romano Artioli avait construit la légendaire EB110 jusqu’en 1995, avant que la marque d’hypersportive française ne retourne chez elle à Molsheim.

Crédits photos : Bugatti

Bugatti - Mille Miglia 2019

Bugatti - Mille Miglia 2019

Bugatti - Mille Miglia 2019

Bugatti - Mille Miglia 2019

Bugatti - Mille Miglia 2019

Bugatti - Mille Miglia 2019

Bugatti - Mille Miglia 2019

Bugatti - Mille Miglia 2019

Bugatti - Mille Miglia 2019

Bugatti - Mille Miglia 2019