L.U.C Flying T Twin Baguette : un tourbillon en tenue de gala

L.U.C Flying T Twin Baguette

L’éclat doux du platine, le scintillement des diamants, le raffinement d’un calibre à tourbillon volant de Chopard… Les 10 exemplaires de la L.U.C Flying T Twin Baguette maîtrisent parfaitement l’élégance formelle qui sied à la montée des marches du Festival de Cannes.

Parce que les gentlemen ont autant besoin de briller aux côtés des actrices face au crépitement des flashs, Chopard présente une nouvelle édition de sa première montre à tourbillon volant, spécialement destinée à être portée sur le tapis rouge. La série limitée L.U.C Flying T Twin Baguette sera réservée à dix gentlemen désireux de posséder un garde-temps aussi précieux de l’intérieur que raffiné à l’extérieur.

L.U.C Flying T Twin Baguette

Ornée de diamants baguette et munie d’un cadran noir en or massif guilloché à la main avec le logo L.U.Chopard doré, dont le pourtour est satiné soleil, la L.U.C Flying T Twin Baguette taillée dans le platine est d’une finesse et de proportions parfaites. Cette montre de 7,2 mm d’épaisseur est dotée d’un mouvement à tourbillon volant automatique d’une facture exquise.

Œuvre horlogère totale, qui mêle l’excellence des finitions manuelles à celle des matières, ce garde-temps reste cependant sur un registre retenu, sobre, en accord avec les codes subtils qui régissent la tenue de soirée.

Crédits photos : Chopard

L.U.C Flying T Twin Baguette