Parmigiani Fleurier Toric Quantième Perpétuel Rétrograde.

Parmigiani Fleurier Toric Quantième Perpétuel Rétrograde

Parmigiani Fleurier présente l’une des complications les plus nobles, le quantième perpétuel, au cœur de sa montre la plus classique et intemporelle, la Toric. Avec une phase de lune de précision et une date perpétuelle rétrograde, cette montre est l’expression la plus aboutie et complexe d’un quantième horloger.

Le quantième perpétuel signifie que la date s’ajuste invariablement au nombre de jours de chaque mois, y compris les mois de février et leurs variations au fil des cycles bissextiles. Au cœur du calibre PF333, la came qui régit les mois est munie d’un pignon satellite qui pilote le nombre de jours variable du mois de février. L’indication de ce dispositif décroche, le cas échéant, la roue centrale, faisant revenir la date, par saut instantané, au chiffre 1 du mois suivant. Un tel enchaînement mécanique est très complexe à réaliser à l’échelle réduite d’une montre bracelet.

Parmigiani Fleurier Toric Quantième Perpétuel Rétrograde

Le dispositif régissant le quantième lunaire de précision est intégré au même module que le quantième de date. En vertu de son engrenage beaucoup plus minutieux qu’un quantième lunaire classique, il répercute les phases de la lune avec une seule correction nécessaire tous les 122 ans.

La Toric Quantième Perpétuel Rétrograde se distingue par deux exécutions de cadran. Le premier est blanc grené, un savoir-faire spécifique de la manufacture Parmigiani Fleurier qui donne un éclat saisissant à la matière. Le second cadran est guilloché-main avec un décor qui évoque l’arrangement concentrique des aiguilles d’une pomme de pin.

Parmigiani Fleurier Toric Quantième Perpétuel Rétrograde

Le décor s’interrompt en périphérie pour mettre en évidence l’arc de cercle de la date rétrograde et les indications plus centrales du jour et du mois par deux guichets séparés. La phase de lune ressort admirablement à 6 heures grâce à un disque en aventurine qui reproduit un ciel étoilé au milieu duquel apparait la lune dans ses deux hémisphères. Ces pastilles de lune font écho par leur couleur à l’or rouge du boîtier et aux aiguilles javelot semi-squelettées.

La Toric Quantième Perpétuel Rétrograde est dessinée pour que le boîtier soit tendu sur le poignet, avec une forme plus fine, élégante que par le passé. Au galbe, on a préféré un design dynamique. La terminaison et l’accroche du bracelet ont été redessinées en ce sens, de même que l’ergonomie des anses, pour un plus grand confort au porter. La couronne est également plus imposante et surmontée d’un cabochon en saphir bleu.

Crédits photos : Parmigiani Fleurier.

Parmigiani Fleurier Toric Quantième Perpétuel Rétrograde

Parmigiani Fleurier Toric Quantième Perpétuel Rétrograde

Dans la même rubrique :

Mots clés :