La Montre de l’Impératrice : une montre à secret exceptionnelle.

Chopard - La Montre de l'Impératrice

Dans sa nouvelle édition de la Montre de l’Impératrice, Chopard s’est imprégnée des fastes de la Russie impériale pour créer un garde-temps hors du commun. Une nouvelle preuve du superbe savoir-faire de la manufacture horlogère et des ateliers de Haute Joaillerie de la Maison.

Après un hommage à Byzance et à la magie de l’Orient, puis aux charmes solaires de la civilisation Inca, la co-présidente et directrice artistique de Chopard Caroline Scheufele, s’est laissée portée par l’imaginaire foisonnant de la Russie impériale, pour créer un objet d’art d’une incroyable richesse poétique.

Pour l’édition 2018 de la Montre de l’Impératrice, les ateliers ont réalisé une montre à secret exceptionnelle. Orné par un délicat jeu d’arabesques, le couvercle ajouré est serti de diamants, de perles et en son centre, d’un rubis. Les entrelacs de dentelle tridimensionnelle laissent deviner, comme une tenture qui déploierait le paysage d’une épopée, le pourpre impérial qui est le berceau de ce joyau.

Chopard - La Montre de l'Impératrice

Au centre de la lunette également sertie de diamants, un somptueux cadran émail « Grand Feu » se déploie. En son cœur, le motif emblématique de la collection Imperiale est gravé à la main et orné de diamants. Quant au boîtier, en or blanc 18 carats, il abrite en son sein un trésor : un mouvement automatique entièrement conçu, développé et décoré à la main au sein des ateliers de Chopard Manufacture à Fleurier. Un ouvrage qui fait appel au génie de la main des artisans d’art, et qui a demandé, pour cette montre, pas moins de 46 heures de travail.

La Montre de l’Impératrice est réalisée en édition limitée de 8 pièces.

Crédits photos : Chopard.

Chopard - La Montre de l'Impératrice

Chopard - La Montre de l'Impératrice