Land Rover Defender Works V8 en série limitée.

Land Rover Defender Works V8

Pour marquer son 70ème anniversaire, Land Rover vient d’annoncer le lancement du Defender Works V8, un modèle haute performance qui sera produit en 2018 à 150 exemplaires.

Le Defender Works V8 rend hommage aux motorisations puissantes du passé qui équipaient les Defender Série III Stage 1 à partir de 1979 et leurs successeurs dont l’Édition « 50th Anniversary », tous aujourd’hui très prisés par les passionnés et les collectionneurs.

Badgé 70th, celui-ci est le plus puissant et le plus rapide jamais construit par Land Rover. Son V8 essence atmosphérique de 5,0 litres de cylindrée développe 450 chevaux et 515 Nm de couple. Il peut avaler le 0 à 100 km/h en seulement 5,6 secondes, pour une vitesse maximale de 170 km/h. Cette motorisation sera associée à une transmission ZF à 8 rapports avec mode sport. On notera aussi la présence de freins plus puissants, d’un kit de suspension spécifique ainsi que des jantes diamant Sawtooth équipées de pneumatiques tout-terrain de 265/65 R18.

Land Rover Defender Works V8

Côté design, les huit teintes de carrosserie comprennent deux finitions satinées qui contrastent avec le toit, les passages de roue et la calandre Black, ainsi que les poignées des portes, le bouchon de réservoir et le lettrage du capot en aluminium.

À l’intérieur, le tableau de bord, les portes, le garnissage de pavillon et les sièges Recaro sont entièrement habillés de cuir Windsor. L’équipement inclut aussi le système Classic Infotainment de Land Rover Classic.

Si vous êtes intéressés par les versions 90 et 110 du Defender Works V8, vous devez vous adresser à Land Rover Classic : info@classic.landrover.co.uk ou au +44 (0) 203 601 1255.

Crédits photos : Jaguar Land Rover.

Land Rover Defender Works V8

Land Rover Defender Works V8

Land Rover Defender Works V8

Land Rover Defender Works V8

Land Rover Defender Works V8

Land Rover Defender Works V8

Land Rover Defender Works V8

Land Rover Defender Works V8

Dans la même rubrique :

Mots clés :