Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.3 : Un must de la Haute Horlogerie.

Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.3

C’est chez Les Ambassadeurs à Genève que la Chronométrie Ferdinand Berthoud vient de lancer le Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.3, un garde-temps exclusif en série limitée et numérotée de 50 exemplaires.

Le nouveau Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.3 est le plus exclusif produit à ce jour par la Maison. Son mouvement possède des complications qui puisent leurs inspirations dans d’extraordinaires instruments scientifiques, les chronomètres de marine de Ferdinand Berthoud datant du 18ème siècle.

Un design unique.
Le Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.3 reprend l’ensemble des traits esthétiques et techniques des versions précédentes FB 1.1 et FB 1.2. Le boîtier de 44 mm de diamètre est constitué d’un cylindre en platine 950. Il est habillé de deux pièces latérales de forme octogonale, en platine poli, qui lui donnent sa forme si caractéristique.

Les cornes en céramique grise sont fixées à la carrure par deux boulons stylisés en titane, d’où part le bracelet en alligator double face noir cousu main. Cette céramique est également présente dans le médaillon de la couronne en platine moletée. Enfin, les flancs sont percés de quatre hublots qui laissent admirer le fonctionnement de la fusée-chaine.

Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.3

Une autre ouverture dans le cadran en maillechort satiné dévoile la roue entraineuse de la cage de tourbillon et la roue de seconde sur laquelle est ancrée l’aiguille centrale des secondes. Cette aiguille, noire et fine, pointe vers un chemin de fer en saphir translucide en périphérie du cadran. Heures et minutes sont décentrées à midi, dans un cadran laqué noir, ponctué de chiffres arabes blancs, couplés à des aiguilles ajourées en or gris.

Un mouvement extraordinaire.
Le calibre FB-T.FC est construit selon une architecture unique dans l’horlogerie contemporaine. Ce mouvement à remontage manuel présente 15 ponts et 3 semi-ponts en maillechort refermés par des piliers en titane poli, enserrant les organes mécaniques. Cette construction est caractéristique des chronomètres de marine du 18ème siècle, et permet aux hublots de dévoiler l’intérieur de la montre.

Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.3

Ce mouvement est l’un des plus rares à présenter une transmission par chaîne et fusée, solution la plus ancienne pour obtenir une force constante à l’échappement. Elle agit comme une boîte de démultiplication automatique et ainsi, le couple délivré par le barillet varie.

Lorsque le mouvement est entièrement remonté (53 heures de réserve de marche), la chaîne se trouve totalement enroulée sur le petit diamètre de la fusée, le ressort de barillet dispose alors de sa puissance maximale. Cette force diminue à mesure que le temps passe, la chaîne s’enroulant alors sur le tambour et passant du petit au grand diamètre de la fusée. La variation du diamètre de la fusée compense alors la diminution du couple au ressort de barillet. L’échappement reçoit ainsi une énergie constante, ce qui améliore la précision chronométrique du mouvement.

Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.3

Lors du remontage de ce type de mécanisme, le mouvement s’arrête habituellement de fonctionner. Ici, pour pallier cet effet, le calibre FB-T.FC est équipé d’un engrenage différentiel de conception originale, permettant au balancier de continuer son oscillation même lors du remontage et de conserver ainsi les propriétés chronométriques du mouvement.

Pour parfaire la sécurité du mouvement, les ingénieurs de la Chronométrie Ferdinand Berthoud ont ajouté une fonction dynamométrique à la couronne, permettant d’éviter d’endommager le mouvement résultant d’un remontage excessif.

Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.3

Le dispositif d’indication de réserve de marche est particulièrement sophistiqué. Un cône tronqué monte et descend sur une vis sans fin connectée au barillet. Sur ce cône est posé un palpeur dont la position sur le cône reflète celui du remontage. Ce palpeur est à son tour relié à l’aiguille de réserve de marche, dont les graduations sont gravées à même la platine et visible à travers une ouverture sur le cadran. Ce mécanisme audacieux permet d’indiquer la réserve de marche avec une grande précision.

Des finitions parfaites.
Toutes les opérations de terminaison des composants, quels que soient leur emplacement et leur fonction, ont été entièrement réalisées à la main avec des outils traditionnels. Le pont de tourbillon en forme de flèche est décoré avec le plus grand soin. Tous les étagements de la cage du tourbillon sont intégralement anglés. Certaines surfaces sont polies, d’autres cerclées, sablées ou adoucies. Le cône de réserve de marche a été poli miroir sur toute sa surface. Deux plaquettes en acier sont vissées sur le couvercle du tambour de barillet, l’une portant le numéro d’édition limitée, l’autre vierge, est destinée à recevoir les initiales de l’acquéreur de la montre. Tant qu’à la chaîne, constituée de 790 composants et mesurant 285 mm de long, a été entièrement terminée à la main.

Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.3

Le contrôle qualité de ces finitions est effectué à un degré de grossissement beaucoup plus élevé que de coutume grâce à une loupe 6x. À un tel niveau, aucun détail, aussi infime soit-il, ne peut passer inaperçu. Ici, aucune erreur, imperfection, insuffisance n’est tolérée.

Les Ambassadeurs à Genève.
Spécialisée en Haute Horlogerie, la Maison Les Ambassadeurs a été fondé il y a plus de 50 ans. Les amateurs d’horlogerie y apprécient particulièrement l’Espace Connaisseur qui rassemble les garde-temps et objets de collection les plus rares.

Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.3

Karl-Friedrich Scheufele, Président de la Chronométrie Ferdinand Berthoud, a remis à Joachim Ziegler, CEO Les Ambassadeurs, le premier Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.3. Numéroté 01/50, il prend ainsi place dans ce lieu d’exception, aux côtés d’autres éditions limitées parmi les plus recherchées sur le marché par les collectionneurs.

Crédits photos : Chronométrie Ferdinand Berthoud.

Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.3

Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.3

Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1.3