Ferrari 166 MM Barchetta by Touring de 1950.

Ferrari 166 MM

Cette Ferrari 166 MM va faire tourner bien des têtes lors de la vente aux enchères d’Amelia Island, organisée par RM Sotheby’s les 10 et 11 mars 2017. Certifié Ferrari Classiche, cette automobile au passé glorieux fait partie des modèles les plus rares et des plus recherchés par les collectionneurs. Une véritable pépite qui fût à l’origine du succès de la Scuderia Ferrari.

Ferrari remporta de nombreuses courses lors de la saison 1948 avec la 166 Corsa et son nouveau moteur V12 : La Targa Florio, les Mille Miglia ou encore les 12 heures de Paris. C’est au salon de Turin en septembre 1948 que la 166 baptisée MM, en l’honneur de la victoire aux Mille Milgia, fit son apparition. C’est aussi à cette époque qu’est apparu la carrosserie deux places ouvertes, plus communément appelée barchetta.

Utilisant sa technique brevetée Superlegera, le carrossier Touring produira 25 exemplaires de carrosserie pour la 166 MM de type barchetta. Les deux premiers modèles furent inscrits par Ferrari aux Mille Miglia 1949 et finirent 1er et 2ème. Cette même année, les 166 MM accumuleront les victoires, notamment aux 24 Heures du Mans et aux 24 Heures de Spa, faisant ainsi entrer la Scuderia Ferrari au panthéon du sport automobile.

Ferrari 166 MM

L’emblématique 166 MM servit de référence pour de nombreuses autres Ferrari de compétition comme les 195, 225 S, 250 GT ou encore Testa Rossa. Habillée de sa carrosserie barchetta by Touring, elle est l’une des Ferrari les plus importantes et les plus belles jamais construite.

La voiture présentée ici, possédant le numéro de châssis 0058 M, est la 27ème des 32 MM construites et surtout, la 23ème des 25 barchetta Touring. Avec son certificat d’origine délivré le 1er juin 1950, elle fut transportée chez Touring à Milan pour le montage de sa carrosserie, peinte en corsa rosso et équipée d’un intérieur lusso garni de cuir beige, avant d’être livrée à son premier propriétaire.

Peu de temps après sa livraison, celui-ci en fit cadeau à Eugenio Castelotti qui participa en 1951 aux Mille Miglia et finit 6ème. Dans le but de la rendre plus performante, il renvoya la 166 MM à l’usine de Maranello, où le moteur fût modifié avec un collecteur compétition équipé de carburateurs Weber triples corps et filtres à air individuels. Des modifications furent aussi apportées à la boîte de vitesses.

Lors des années qui suivront, cette Ferrari 166 MM participera à de nombreuses compétitions et concours. Son palmarès est particulièrement impressionnant !

Patrick Ernzen ©2017 Courtesy of RM Sotheby’s

Ferrari 166 MM

Ferrari 166 MM

Ferrari 166 MM

Ferrari 166 MM

Ferrari 166 MM

Ferrari 166 MM

Ferrari 166 MM

Ferrari 166 MM

Ferrari 166 MM