Glenmorangie Bacalta : Douceur ensoleillée.

Glenmorangie Bacalta

Pour sa huitième version de la gamme Private Edition, la distillerie Glenmorangie innove et crée Glenmorangie Bacalta, une version qui a bénéficié d’un vieillissement prolongé unique, révélant un caractère complexe qui rayonne de douceur ensoleillée.

Pour créer Bacalta, qui signifie « cuit au four » en gaélique écossais, le processus de vieillissement a été conçu sur mesure. Les fûts, créés spécialement à cet effet, ont été fabriqués à partir de lattes en chêne américain séchées à l’air, puis fortement grillés pour assurer l’émergence des saveurs les plus fines. Ils ont ensuite été remplis de vin Malmsey de Madère, originaire de l’île et chauffés par les rayons du soleil pendant deux ans, pour les adapter aux spécifications du Dr Bill Lumsden, Directeur de la distillation chez Glenmorangie. Les fûts sont ensuite vidés, transportés en Écosse, puis remplis de whisky Glenmorangie spécialement sélectionné, déjà vieilli dans des barriques ayant contenu du Bourbon.

Glenmorangie Bacalta

Note de dégustation :
Légère couleur dorée. Au nez, des abricots mûrs, comme de l’hydromel et une curieuse note de minéraux et de silex, suivie d’un chocolat blanc sucré. Un peu d’eau fait ressortir une touche classique balsamique âgée, avec une suggestion de pain cuit au four, de biscuit, de fleurs de prairie et de crumble à la pêche.

Côté saveurs, une bouffée initiale de caramel à la menthe, avec des fruits rôtis comme des oranges et des abricots caramélisés, beaucoup de bonbons de miel croustillants, d’amandes et de dattes, chocolat au lait, pâte d’amande, poivre blanc et melon cantaloup, mûr et juteux.

En finale, un arrière-goût riche, sirupeux, avec plus d’agrumes et de poires caramélisés, un caramel mou et crémeux, mais toujours une sensation intrigante de menthol et d’eucalyptus en arrière-plan.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Crédits photos : Glenmorangie.

Glenmorangie Bacalta

Dans la même rubrique :

Mots clés :