Nouvelle collection Montblanc TimeWalker.

Montblanc TimeWalker

En hommage à l’héritage d’excellence de Minerva, la nouvelle collection Montblanc TimeWalker nous offre un voyage au temps des glorieuses années de la course automobile avec cinq nouveaux garde-temps. Une véritable renaissance des montres professionnelles !

Instrument de gloire depuis ses origines, le chronographe figure dans la tête du classement des complications les plus populaires. Grâce à sa capacité à capturer et enregistrer le temps, le chronographe a été témoin des plus grands moments du sport automobile. Bien plus qu’un simple moyen mécanique de mesurer le temps, il est devenue aujourd’hui un instrument représentant l’esprit sportif du gentleman.

Cette nouvelle collection TimeWalker combine, dans un style à la fois vintage et contemporain, l’esprit et les valeurs de l’histoire du sport automobile.

Montblanc TimeWalker Chronograph Rally Timer Counter Édition Limitée 100.
Le célèbre compteur Rally Timer produit par Minerva a servi d’inspiration pour cette nouvelle pièce. La montre, avec son élégant bracelet en cuir de veau noir, se convertit facilement en montre de poche. Il suffit de replier les attaches du bracelet sous le boîtier et de faire pivoter la boîte à 180°.

La montre de poche peut ensuite être placée sur une table grâce à deux bras situés du côté fond du boîtier, ou s’utiliser comme un compteur, le bracelet faisant office de poignée pour une protection accrue. Enfin, grâce à une plaque en métal au revêtement en cuir qui se fixe au tableau de bord, cette montre se convertie alors en un garde-temps fonctionnel et lisible d’un seul coup d’œil, depuis le volant.

Montblanc TimeWalker

Le boîtier de 50 mm est fabriqué en titane grade 2, et satiné afin de mettre en valeur la structure du métal. La bande de carrure porte la signature des circuits de course avec son aspect moleté et son revêtement en DLC noir. En retournant le garde-temps, on découvre à travers le fond saphir les détails du chronographe monopoussoir à remontage manuel, le calibre Manufacture MB M16.29.

Ce calibre est doté d’une roue à colonnes, d’un embrayage horizontal et d’une réserve de marche de 50 heures. Cette version moderne du calibre original Minerva est facilement reconnaissable grâce à ses finitions élégantes réalisées à la main : Côtes de Genève, angles rentrants, perlage et anglage, et à ses détails minutieux comme l’iconique flèche Minerva, le pont de chronographe en forme de V et le grand balancier à vis.

Montblanc TimeWalker Chronograph UTC.
Le Montblanc TimeWalker Chronograph UTC associe un style masculin très marqué à des fonctionnalités pratiques grâce au chronographe combiné à une fonction dual time qui en font le parfait compagnon de voyage des globetrotters modernes.

Ce garde-temps doit sa forte apparence contemporaine à son boîtier noir aux cornes semi-squelettées et son alliance de matériaux haute technologie, comme le DLC noir, la céramique noire haute performance ou encore le caoutchouc noir. À la boite en DLC noir de 43 mm s’ajoute l’emblématique lunette rotative unidirectionnelle noire, fabriquée en céramique brillante pour une résistance et une durabilité maximales, et moletée sur le côté pour une meilleure prise en main.

Pour une lisibilité et une fonctionnalité accrues, la lunette est gravée d’une échelle 24 heures argenté. La couronne et les poussoirs en DLC noir affichent également des finitions moletées rappelant le design des bouchons de réservoir si répandus parmi les voitures de course classiques.

Montblanc TimeWalker

Les éléments en rouge et argentés contrastent fortement avec le cadran noir, comme ses compteurs tridimensionnels qui ressemblent aux tableaux de bord des voitures anciennes. Les secondes du chronographe sont indiquées par l’iconique aiguille centrale rouge à la pointe en forme de flèche Minerva, les heures du chronographe s’affichent sur le compteur à 6 heures, et à 12 heures se trouve le compteur 30 minutes.

Le Montblanc TimeWalker Chronograph UTC est équipé du calibre MB 25.03 qui indique l’heure dans trois fuseaux horaires différents. L’heure locale, réglable à l’aide de la couronne, est indiquée par les aiguilles rhodiées, et l’heure du domicile se lit avec l’aiguille centrale de couleur foncée à la pointe rouge revêtue de SuperLuminova. Les indications sont accompagnées d’une échelle 24 heures gravée sur la lunette. Un troisième fuseau horaire peut être réglé à tout moment en tournant la lunette rotative unidirectionnelle pour marquer le nouveau fuseau horaire, en se basant sur l’emplacement de l’aiguille des 24 heures.

Étanche à 100 mètres, le TimeWalker Chronograph UTC est offert avec un choix de bracelets perforés, en cuir ou en caoutchouc avec une doublure noire visible à travers les trous. Tous les bracelets sont équipés d’une nouvelle boucle triple déployante développée spécialement pour la collection TimeWalker.

Montblanc TimeWalker Chronograph Automatic.
Continuant sur le thème de la course automobile, les codes des voitures vintage sont visibles dans tous les éléments de la montre, en commençant par le boîtier de 43 mm en acier inoxydable satiné. Le TimeWalker Chronograph Automatic est doté de l’emblématique lunette rotative unidirectionnelle noire moletée sur le côté, et fabriquée en céramique noire brillante pour une résistance et une durabilité maximales.

La lunette peut être utilisée comme indicateur pour lire le deuxième fuseau horaire. Les cornes sont semi-squelettées telles les aérations de la carrosserie d’une voiture, et la couronne et les poussoirs du chronographe, en DLC noir, ont été moletés à l’image des bouchons de réservoir vintage pour une meilleure prise en main. Pour compléter ce style inspiré des courses automobiles, le fond du boîtier a été doté d’une ouverture en verre fumé à la façon des vitres qui recouvrent les puissants moteurs V12, et le bracelet est perforé à l’image des gants en cuir portés par les pilotes au temps des volants en bois pour une meilleure accroche.

Montblanc TimeWalker

Les éléments en rouge et argent contrastent fortement avec le cadran noir, comme ses compteurs tridimensionnels rappelant les tableaux de bord vintage. Les autres codes de style distinctif incluent l’aiguille rouge des secondes du chronographe située au centre, avec sa pointe en forme de flèche Minerva, les heures du chronographe indiquées dans un compteur à 6 heures, et un compteur 30 minutes situé à 12 heures.

Toutes les indications sont parfaitement lisibles grâce aux aiguilles dauphine rhodiées revêtues de SuperLuminova, et à une échelle des minutes argentée qui affichent les marqueurs des 15 minutes en rouge revêtues de SuperLuminova, offrant ainsi une visibilité parfaite de jour comme de nuit.

Étanche à 100 mètres, cette montre est équipée du calibre MB 25.07, et est proposée avec trois versions différentes de bracelets : cuir perforé, caoutchouc perforé, et un nouveau bracelet en métal avec trois liens. À noter que le bracelet en caoutchouc a été conçu avec un aspect intérieur aux motifs en relief pour une meilleure aération de la peau et une meilleure adhérence au poignet. Tous les bracelets sont équipés de la nouvelle boucle triple déployante.

Montblanc TimeWalker Date Automatic.
La Montblanc TimeWalker Date Automatic propose un garde-temps pur et osé, avec une boîte en acier inoxydable de 41 mm combiné à l’emblématique lunette noire rotative unidirectionnelle, conçue en céramique noire haute performance, et permettant d’afficher, si nécessaire, un deuxième fuseau horaire.

Montblanc TimeWalker

Animé par le calibre automatique MB 24.17, ce garde-temps indique les heures, les minutes et les secondes au centre, et la date dans un guichet située à 3 heures. Les indications sont facilement lisibles grâce aux grands chiffres arabes, à l’échelle précise des minutes argentée, et aux marqueurs rouges qui contrastent joliment avec le cadran noir. L’aiguille des secondes a également été mise en valeur avec sa pointe en forme de flèche Minerva. Le cadran, avec son échelle graduée de 5 à 60, rappelle ceux des compteurs Minerva du début du XXe siècle.

Avec sa réserve de marche d’environ 38 heures, étanche à 100 mètres, cette Montblanc TimeWalker Date Automatic profite elle aussi du nouveau bracelet en métal, ainsi que des versions en caoutchouc. Tous les bracelets sont équipés d’une boucle ardillon en acier inoxydable.

Montblanc TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18.
En 1916, la Manufacture Minerva a développé son célèbre compteur au centième de seconde, qui fut ensuite amélioré en 1936, plaçant Minerva sur la carte des spécialistes des montres professionnelles et des compteurs. Montblanc continue d’innover avec le Montblanc TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18, un chronographe mécanique qui mesure le temps écoulé au millième de seconde.

Cette édition limitée prend sa place au rang des incontournables du monde des sports automobiles. De son design puissant à l’alliance de matériaux haute performance, le Montblanc TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18 est le summum de la technologie horlogère. Son mouvement à haute fréquence peut se vanter d’avoir à son actif deux brevets et vingt-deux brevets auxiliaires.

L’esprit de la course automobile n’est pas seulement représenté à l’intérieur du garde-temps, mais également à l’extérieur. L’indicateur de la réserve de marche du chronographe s’inspire des anciennes jauges à essence, tandis que les éléments noirs et rouges, et l’indication des secondes précise au millième de seconde, rappellent les premiers tableaux de bords. Les couronnes et lunettes moletées évoquent les bouchons de réservoir vintage, et les perforations rouges du bracelet en alligator noir sont typiques des gants de pilote.

Des matériaux haute technologie ont été réunis en une combinaison sophistiquée, en commençant par le boîtier de 46,4 mm en titane et les cornes semi-squelettées, tous satinés et traités avec un revêtement en DLC noir. La boîte est complétée par un monopoussoir en titane à 12 heures et une lunette fixe en céramique noire, gravée de chiffres arabes blancs. Le cadran est composé de plusieurs lignes horizontales noires, d’indications rouges et d’un joint rouge, encadré par une glace saphir fumée, mettant en avant son look sportif.

Montblanc TimeWalker

Le TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18 fonctionne avec un mouvement à deux cœurs. Le premier indique les fonctions de temps, et le second pilote les indications du chronographe. Les heures et les minutes sont au centre du cadran avec de surcroît, un compteur de petite seconde, à 9 heures, et son aiguille rhodiée. L’affichage des heures, des minutes et des secondes fonctionne grâce à un grand balancier à 18 vis. Ce balancier est partiellement visible à travers le cadran squeletté à 7 heures. Tous les autres indicateurs affichent les fonctions chronographe.

Un double compteur à 6 heures contient une longue aiguille à la pointe rouge qui compte les secondes écoulées de 1 à 60, et une aiguille rouge plus courte qui mesure jusqu’à 15 minutes écoulées. Parmi les indicateurs du chronographe, on trouve l’aiguille rouge des centièmes de seconde sur l’axe central qui réalise une course complète de 360° à chaque seconde avec sa pointe courant le long de l’échelle des centièmes de seconde, située sur la périphérie du cadran.

Les millièmes de seconde sont indiqués à 12 heures sur une cartouche inspirée par le compteur de vitesse des tableaux de bord des voitures vintage, et sur laquelle un triangle rouge progresse le long d’une échelle graduée de 0 à 9 qui va de lettre « N » (pour neutre) indiquant la position de repos en passant par le 0 jusqu’aux 9 millièmes de seconde.

Un petit guichet à 3 heures indique la réserve de marche restante pour le mouvement du chronographe qui, une fois remonté au maximum, pourra fonctionner pendant plus de 45 minutes. L’indication de réserve de marche est utile pour le chronographe car il montre le temps de marche restant au chronographe au-delà des 15 minutes écoulées qu’il peut mesurer.

Montblanc TimeWalker

Le remontage du mouvement destiné à l’affichage des heures s’effectue en tournant la couronne dans le sens des aiguilles d’une montre, la réserve de marche étant approximativement de 100 heures. En tournant la couronne dans le sens contraire, le barillet dédié au mouvement du chronographe est remonté, ce qui assure une précision optimale pendant plus de 45 minutes consécutives. Pour compter des intervalles plus longs, il est possible de remonter le barillet du chronographe en tournant la couronne pendant que le chronographe est en marche.

En pressant le poussoir entre les cornes à 12 heures, le chronographe est enclenché et la longue aiguille rouge des secondes du chronographe accomplit chaque seconde sa révolution autour du cadran principal. Le double compteur à 6 heures compte ses tours. La petite aiguille rouge sur l’affichage de la réserve de marche du chronographe progresse graduellement vers le haut, alors que la flèche des millièmes de seconde à 12 heures, pointe immobile, vers le «N».

Lorsque l’on presse de nouveau le bouton du chronographe, l’ensemble du système s’arrête instantanément et la durée de l’intervalle écoulé peut être lue, en commençant par le nombre de minutes écoulées sur l’échelle interne du double compteur à 6 heures, puis les secondes écoulées sur l’échelle externe du même compteur, puis les centièmes de seconde sur l’échelle périphérique du cadran principal, et pour une précision ultime, les millièmes de seconde sont affichés à 12 heures. Le processus dans son intégralité est simple, clair, rapide et ne demande aucun calcul additionnel.

Équipé du calibre Manufacture Montblanc MB M66.26, ce chronographe monopoussoir à remontage manuel est décoré et fini avec les plus hauts niveaux de standards de l’horlogerie suisse : Côtes de Genève, perlage, anglage et polissage réalisés à la main.

Crédits photos : Montblanc.

Montblanc TimeWalker

Montblanc TimeWalker

Montblanc TimeWalker

Montblanc TimeWalker

Montblanc TimeWalker

Montblanc TimeWalker

Montblanc TimeWalker

Montblanc TimeWalker

Montblanc TimeWalker

Montblanc TimeWalker

Montblanc TimeWalker

Montblanc TimeWalker