Les Cabinotiers Celestia Astronomical Grand Complication 3600.

Celestia Astronomical Grand Complication 3600

La Celestia Astronomical Grand Complication 3600 de Vacheron Constantin unit astronomie et art horloger dans une composition céleste en or blanc. Une pièce unique qui a demandé 5 ans de développement et qui renferme 23 complications, essentiellement astronomiques, qui s’égrènent au recto et au verso de la montre, offrant une lecture de l’heure en trois temps : civil, solaire et sidéral.

Météore de la Haute Horlogerie, cette montre qui figure parmi les plus complexes jamais réalisées est l’héritière d’une longue lignée de garde-temps astronomiques. Cinq ans de développement à partir d’une feuille blanche, un maître horloger dédié, deux ans de design ont donné vie à cette pièce exceptionnelle.

L’astronomie, science des objets célestes, et l’horlogerie sont ici intimement liées. La première cherche à expliquer l’origine, l’évolution et les propriétés des astres. La seconde cherche à capter et à exprimer mécaniquement le cours du temps et sa danse perpétuelle avec les astres. Défi relevé pour la Celestia Astronomical Grand Complication 3600 qui offre l’affichage combiné des temps civil, solaire et sidéral, au moyen de trois trains de rouages distincts.

Prouesse de miniaturisation et d’ingénierie, le nouveau calibre 3600 de Vacheron Constantin, mouvement intégré de 514 pièces et ne mesurant que 8,7 mm d’épaisseur, contrôle plus d’une vingtaine de fonctions et dispose d’une réserve de marche de trois semaines.

Des complications extraordinaires !
Expression d’une maestria horlogère, ce garde-temps relève d’une somme impressionnante de savoirs, de calculs et de fins ajustements. Aussi complexe que novateur, l’affichage des trois temps figure au palmarès de ces fonctions captivantes. Trois trains de rouage lui sont consacrés, dont un rouage « tropique » dédié à toutes les fonctions solaires.

Ponctuée par une paire d’aiguilles pomme en or blanc, l’heure civile se lit de façon traditionnelle côté cadran. Le temps civil est un temps moyen fondé sur le principe fictif que le Soleil se déplace autour de l’équateur à vitesse constante tout au long de l’année, avec une moyenne d’un tour en 24 heures. Ce choix de convenance définit la division de chaque année en 365,25 jours, chaque jour en 24 heures et chaque heure en 60 minutes.

Celestia Astronomical Grand Complication 3600

Le temps solaire vrai est quant à lui basé sur le déplacement apparent du Soleil au cours de la journée, son angle horaire mesuré en un lieu et un moment donnés. Selon le jour de l’année, le temps solaire diffère du temps moyen entre +14 et -16 minutes. Ce décalage s’explique par le fait que l’orbite de la Terre est elliptique, que le Soleil ne se situe pas au centre de cette ellipse, que la Terre ne parcourt pas cette orbite à vitesse constante et, enfin, que l’axe de rotation de la Terre est incliné sur son orbite.

Pour mesurer et rendre compte de la différence entre l’heure civile et l’heure solaire, ce garde-temps est doté d’une équation du temps. Complexe et raffiné, ce mécanisme est de surcroît une équation « marchante » rarissime en montre-bracelet, qui indique l’heure solaire au moyen d’une seconde aiguille des minutes coaxiale en or rose, ornée d’un soleil ajouré.

Celestia Astronomical Grand Complication 3600

Le troisième temps correspondant à l’heure sidérale se lit au dos de la montre. Considéré comme la mesure du déplacement de la voûte céleste en un lieu donné par rapport au méridien local, le temps sidéral diffère de quatre minutes par jour par rapport au temps moyen. Heures et minutes sidérales sont indiquées de façon originale au moyen de deux disques en saphir superposés. Le premier, en arrière-plan, comporte la voûte céleste, la minuterie du temps sidéral et les quatre points cardinaux. Le second, qui le surmonte, arbore les constellations, les projections de l’équateur (cercle blanc) et de l’écliptique (cercle rouge), ce dernier représentant la trajectoire annuelle du Soleil vue depuis la Terre. Cette projection de Lambert est une véritable carte scientifique correspondant aux constellations dans l’hémisphère nord.

Outre la lecture des temps, cette montre propose au recto un quantième perpétuel avec phase de lune ainsi qu’un remarquable maréoscope, composé d’un indicateur du niveau de marée et d’une représentation tridimensionnelle de l’alignement Terre-Lune-Soleil. Mémoire du temps à venir, le quantième perpétuel est capable d’affronter les irrégularités du calendrier grégorien sans autre intervention qu’un changement de date tous les 400 ans. Il affiche jour de la semaine, mois et année bissextile à guichets, ainsi que la date à aiguille serpentine.

La phase de lune quant à elle ne requiert qu’une correction d’un jour tous les 122 ans et se lit au moyen de deux disques superposés, portant une image réelle de la pleine lune, l’indication jour/nuit et l’âge de la lune, autrement dit, le nombre de jours depuis la dernière pleine lune. À ces précieuses fonctions s’ajoutent les heures de lever et de coucher du soleil, pointées par de fines aiguilles sur deux échelles graduées, de même que la durée du jour et de la nuit renseignée par une jauge positionnée à 6h. Autre ensemble de complications rares et captivantes disposées dans un demi-cercle à 4h : les signes du zodiaque, les saisons, les solstices et les équinoxes.

Celestia Astronomical Grand Complication 3600

Le calibre 3600, véritable exploit de miniaturisation, totalise 514 composants finement ajustés et minutieusement décorés à la main. Pourvu d’un tourbillon à grand balancier, ce mécanisme unique prend place dans un élégant boîtier de 45 mm de diamètre en or blanc.

L’affichage, à la fois visible, harmonieux et original de ses 23 fonctions, relève lui aussi d’un tour de force technique et esthétique. Offrant une disposition équilibrée sur le cadran au recto, son mouvement est paré d’une finition matte et de rubis transparents pour garantir la lisibilité optimale de son affichage à disques en saphir au verso.

À l’instar de l’ensemble de la collection Vacheron Constantin, le modèle Les Cabinotiers Celestia Astronomical Grand Complication 3600 est estampillé du Poinçon de Genève. Parée d’un bracelet en cuir d’alligator à boucle ardillon en or blanc, cette montre se présente dans un luxueux écrin décoré de marqueterie de bois.

Crédits photos : Vacheron Constantin.

Celestia Astronomical Grand Complication 3600

Celestia Astronomical Grand Complication 3600

Dans la même rubrique :

Mots clés :