Chopard : The Queen of Kalahari.

Chopard - The Queen of Kalahari

The Queen of Kalahari, c’est l’histoire d’un diamant rarissime de 342 carats et du savoir-faire de la Maison Chopard, qui réalise la plus précieuse parure jamais sortie de ses ateliers de Haute Joaillerie.

L’histoire de cette pierre, c’est d’abord un voyage au travers de ce qui fait la singularité de la Maison Chopard, sa vivacité artistique, sa virtuosité technique et l’importance de maîtriser toutes les étapes qui président à la création d’un bijou. C’est Caroline Scheufele, co-présidente de Chopard, qui a suivi pas à pas toute l’aventure de ce diamant extraordinaire, lui offrant un destin taillé dans l’éternité.

La découverte du Queen of Kalahari a donné naissance à un ensemble de 23 diamants, The Garden of Kalahari, dont cinq ont une taille supérieure à 20 carats, et ce sont six fabuleux bijoux qui sont sortis des ateliers de Haute Joaillerie de la Maison.

Chopard - The Queen of Kalahari

Autour de ces cinq pierres, Caroline Scheufele a bâti un réseau audacieux de correspondances poétiques et métamorphiques. La radieuse taille brillant de 50 cts devient un tournesol, le cœur de 26 cts une délicate pensée, et la poire de 25 cts une majestueuse fleur de bananier. Quant à la parfaite taille coussin de 20 cts, elle s’installe en tête à tête avec l’éclatant coquelicot tandis que l’émeraude de 21 cts s’alanguit aux côtés du nénuphar. Ces cinq diamants sont les pièces maîtresse des 23 diamants qui composent le Jardin de Kalahari.

Chopard - The Queen of Kalahari

C’est autour de ces pierres qu’a été imaginée une collection extraordinaire de six bijoux. La collection à elle seule représente près d’une année de travail : des milliers d’heures où les regards, le cœur et les mains des artisans joailliers et sertisseurs se sont amoureusement penchés sur cet ouvrage.

La pièce maîtresse de cette collection, le joyau de Kalahari, est un collier qui se décline subtilement en quatre options. Tout d’abord un tour de cou, sublime et moderne, à porter seul. Par la grâce d’un mécanisme totalement invisible, celui-ci se détache en son centre pour s’anoblir d’une sublime fleur, et devenir ainsi une option plus sophistiquée. Et pour les grands soirs, cette fleur devient elle-même l’attache de trois pendants à la beauté grandiose, puisqu’ils sont ornés des trois plus gros diamants du Jardin de Kalahari : le brillant de 50 cts, le cœur de 26 cts et la poire de 25 cts. Chacune de ces attaches se porte seule ou ensemble.

Chopard - The Queen of Kalahari

Et parce que chez Chopard la beauté n’est jamais loin de la fantaisie, deux des attaches, le diamant cœur et le diamant poire, peuvent se porter en boucles d’oreilles, pour une sublime parure accordée au collier, orné ou non de la fleur et du diamant taille brillant. Les boucles d’oreilles peuvent elles aussi se porter sans les attaches des diamants cœur et poire, pour une version plus discrète.

Cette collection s’enrichit d’un bracelet manchette orné de deux diamants taille émeraude, de deux bagues dont l’une est porteuse du diamants taille coussin de 20 cts et bien sûr, en guise d’hommage aux racines horlogères de la Maison Chopard, d’une étonnante montre à secret.

Crédits photos : Chopard.

Chopard - The Queen of Kalahari

Chopard - The Queen of Kalahari

Chopard - The Queen of Kalahari

Chopard - The Queen of Kalahari

Chopard - The Queen of Kalahari

Chopard - The Queen of Kalahari

Chopard - The Queen of Kalahari