Nouvelle Lamborghini Aventador S.

Lamborghini Aventador S

Cette nouvelle Lamborghini Aventador S sera surement l’une des stars du prochain salon de Genève. Une aérodynamique améliorée, des suspensions repensées, une puissance augmentée… Une nouvelle génération qui porte bien le suffixe « S » des Lamborghini les plus agressives.

Les principales modifications extérieures de l’Aventador S se trouvent à l’avant et à l’arrière, toujours dans le but d’améliorer l’aérodynamique. Le nez est plus agressif et un séparateur plus long réoriente l’écoulement de l’air. Deux conduits situés sur les côtés du pare-chocs avant réduisent l’interférence aérodynamique des pneus et optimisent le flux d’air vers les radiateurs arrière. À l’arrière justement, le nouveau diffuseur se caractérise par un certain nombre d’ailettes verticales qui amplifient l’écoulement de l’air. Bilan, les performances aérodynamiques sont en hausse avec une nette réduction de la trainée par rapport au modèle précédent.

L’Aventador S conserve le châssis monocoque en fibre de carbone extrêmement rigide de l’Aventador et son système de transmission à quatre roues motrices, mais dispose maintenant d’une nouvelle suspension active et d’un système à quatre roues directrices, ce qui est une première sur une Lamborghini. À faible vitesse, les roues arrière sont orientées dans le sens inverse de l’angle de braquage, tandis qu’à haute vitesse, les roues avant et arrière ont le même angle de braquage.

Les ingénieurs ont intégré dans l’Aventador S l’unité de contrôle Lamborghini Dinamica Veicolo Atttiva (LDVA). Ainsi, la LDVA devient le nouveau cerveau de la voiture. Il reçoit en temps réel les informations sur les mouvements du châssis et définit, de manière instantané, quel est le meilleur set-up pour garantir la meilleure dynamique de conduite.

Lamborghini Aventador S

L’Aventador S est équipée du concept Ego qui permet au conducteur de choisir quatre modes de conduite différents : Strada, Sport, Corsa et bien sûr Ego. Ces modes de conduite influencent le comportement de la traction, de la direction et de la suspension. Le mode Strada correspond à une utilisation quotidienne du véhicule, tandis que le mode Sport est plutôt réservé aux routes sinueuses. Le mode Corsa quant à lui, réduit considérablement l’intervention de l’électronique pour des sensations de conduite unique.

Le V12 Lamborghini de 6,5 litres de cylindrée développe maintenant 740 ch à 8500 tr/mn, soit une augmentation de 40 ch par rapport à la version précédente. Il permet à l’Aventador S d’effectuer le 0 à 100 km/h en 2,9 secondes et d’atteindre une vitesse maxi de 350 km/h. Ce moteur reçoit un nouveau système d’échappement 20 % plus léger, reconnaissable par ses trois sorties à l’arrière.

Pour ralentir la belle, les freins céramiques font partis de l’équipement standard. Les disques en carbone ont un diamètre de 400 mm à l’avant et 380 mm à l’arrière, et améliorent la distance de freinage de 100 km/h à l’arrêt de 31 mètres.

Le cockpit de l’Aventador S apporte de nouvelles fonctionnalités, comme le nouveau tableau de bord TFT numérique qui peut être personnalisé en fonction des préférences du conducteur. Tant qu’aux finitions intérieures, elles sont quasiment illimitées grâce au programme de personnalisation Ad Personam de Lamborghini.

Crédits photos : Lamborghini.

Lamborghini Aventador S

Lamborghini Aventador S

Lamborghini Aventador S

Lamborghini Aventador S

Lamborghini Aventador S