MeisterSinger Circularis Automatique.

MeisterSinger

Spécialisée dans les montres mono-aiguilles, la marque MeisterSinger propose désormais son mouvement automatique : le MSA01. Ce mécanisme, mis en scène dans la Circularis, permet l’affichage de la date, en sus de l’heure toujours par le biais d’une aiguille unique.

En 2014, MeisterSinger dévoilait son premier mouvement développé en interne : le MSH01. Embarquant deux barillets, ce calibre à remontage manuel assure une réserve de marche de 5 jours. Grâce à leur montage en série, l’énergie transmise aux rouages est plus homogène qu’avec un seul barillet, permettant ainsi d’obtenir une précision extrême. Parti de cette base, MeisterSinger a ajouté un rotor, comportant du tungstène, capable d’alimenter les deux barillets en énergie.

MeisterSinger

Les férus d’horlogerie apprécieront les finitions très soignées du calibre MSA01, visibles à travers le fond transparent du boîtier : phases anglées et polies à effet miroir, gravures ornées d’or sans oublier le pont de rouage dont la géométrie inhabituelle donne au mouvement son aspect unique.

MeisterSinger

La Circularis automatique, proposée sur un boîtier en acier inoxydable de 43 mm de diamètre, arbore un cadran finement travaillé. Complété d’une date à 6 heures, les chiffres des heures, appliqués à la main, sont soulignés d’index métallisés luminescents, à l’identique de l’aiguille des heures, pour offrir une visibilité optimale, y compris dans de faibles conditions d’éclairage.

La MeisterSinger Circularis Automatique se décline en quatre couleurs de cadran, bénéficiant chacune d’une finition soleillée. Outre un fond bleu nuit, gris anthracite et ivoire, ce garde-temps est proposé pour la première fois en rouge bordeaux.

Crédits photos : MeisterSinger.

MeisterSinger

MeisterSinger

Dans la même rubrique :

Mots clés :