Jaquet Droz : Hommage à l’art du paillonnage.

Jaquet Droz

Jaquet Droz rend hommage à l’art du paillonage avec une ligne de montres exceptionnelles. Un événement artistique et horloger fusionnant le meilleur du présent et les légendes du passé.

Parmi les techniques ornementales de chez Jaquet Droz, le paillonage occupe une place à part. Ce travail d’orfèvre consiste à déposer à la main, un à un, d’infimes éléments d’or pour dessiner à même l’émail de couleur un motif parfaitement géométrique.

Chaque année, la marque propose de nouveaux modèles rares célébrant cette beauté hors du temps. En 2016, les nouveaux garde-temps proposés en séries limitées repoussent encore les frontières de la créativité et de la beauté.

Jaquet Droz

La Grande Seconde joue avec un violet et un gris anthracite tous les deux inédits, ainsi qu’un bleu des plus lumineux. La Petite Heure Minute, au format de 39 mm, s’affiche dans ces trois mêmes teintes, tandis que la Montre de Poche cligne de l’œil au mythe horloger de la montre à gousset en se parant de bleu ou de rouge.

la Petite Heure Minute a également été imaginée dans une version plus féminine de 35 mm au cadran d’un bleu profond, soleillé comme le sont d’ailleurs tous les modèles de cette édition. Enfin, un majestueux Tourbillon, équipé d’une réserve de marche de sept jours, est pour la première fois paillonné.

Exigeant un travail d’une extrême minutie, chacune de ces pièces est proposée en édition limitée invitant à une expérience rare conjuguant, au présent, le meilleur d’un artisanat centenaire et le meilleur de la modernité.

Crédits photos : Jaquet Droz.

Jaquet Droz

Jaquet Droz

Jaquet Droz

Dans la même rubrique :

Mots clés :