Le volant multifonctions de la Porsche 919 Hybrid.

Porsche 919 Hybrid

Ce n’est pas tous les jours qu’un constructeur automobile comme Porsche, livre quelques secrets sur le fonctionnement d’un élément essentiel du pilotage de sa 919 Hybrid, le volant et ses différentes fonctions. Avec ses 24 boutons et interrupteurs sur la face avant et ses 6 palettes sur la face arrière, il permet au pilote de contrôler l’une des voitures de course les plus complexe du moment.

Pour la saison 2016, les boutons et commutateurs du volant de la 919 Hybrid ont été soigneusement repositionnés en coopération avec les pilotes, afin de faciliter leur utilisation, notamment à hautes vitesses comme au Mans par exemple où celles-ci peuvent atteindre les 340 km/h.

Cela fait déjà plusieurs années que les volants des automobiles de compétition ne sont plus réellement ronds, à part en rallye. Ici, sa forme est rectangulaire. Ses dimensions très précises, outre le fait de pouvoir accueillir tous les boutons, répondent à un modèle d’ergonomie qui permet notamment aux pilotes de s’extraire plus facilement du cockpit.

Porsche 919 Hybrid

Au centre du volant se trouve un grand écran qui indique au pilote de nombreuses informations telles que la vitesse, le rapport de boîte engagé, la gestion du moteur sélectionnée, ou encore l’état de charge des batteries. Le commutateur cerclé de rouge en haut à gauche, nommé DISP, est utilisé pour sélectionner les informations affichées.

Les boutons les plus fréquemment utilisés sont positionnés le long du bord supérieur extérieur, de sorte qu’ils soient plus faciles à atteindre avec le pouce. Le bouton bleu en haut à droite permet de faire clignoter les phares. Cette fonction d’appel de phare est très importante lors des courses de prototypes. La différence de rythme et de vitesse entre les catégories les plus rapides et les plus lentes est tel que cette fonction devient un véritable organe de sécurité. De jour, les pilotes gardent presque en permanence le pouce sur ce bouton.

Porsche 919 Hybrid

Le bouton rouge en haut à gauche est lui aussi fréquemment utilisé. Plus communément appelé « boost », il permet au pilote de faire appel à l’énergie électrique de la batterie. La quantité d’énergie par tour est spécifiée. Sur un circuit comme Le Mans, ce sera 8 mégajoules par tour que le pilote aura à sa disposition. À lui de savoir gérer cette puissance supplémentaire.

Porsche 919 Hybrid

Les commutateurs rotatifs situés sous l’écran, à gauche TC /CON et à droite TC R permettent de sélectionner les pré-réglages de commande de traction. Pour affiner ces pré-réglages, les pilotes disposent des boutons jaunes TF– et TF+ situés sur les niveaux supérieurs ainsi que des deux boutons bleus MI- et MI+. En dessous, on retrouve les boutons roses BR- et BR+ qui commandent la répartition du freinage entre l’avant et l’arrière.

Concernant les deux boutons verts, celui de gauche actionne la radio (RAD), et celui de droite (OK) permet au pilote de confirmer qu’il a effectué les modifications des paramètres demandés par les ingénieurs depuis les stands. Le bouton orange situé sur le côté gauche (DRINK) permet au pilote de faire fonctionner son système de boisson pour se désaltérer, et le bouton orange à droite (SAIL) permet le passage en mode économie de carburant.

Porsche 919 Hybrid

Le bouton de couleur doré à gauche (PIT) permet d’engager le limiteur de vitesse pour la voie des stands (60 km/h). Son équivalent à droite, étiqueté FCY gère le limiteur de vitesse dans les périodes de neutralisation de la course, sous drapeaux jaunes, où les voitures ne doivent pas dépasser les 80 km/h.

Porsche 919 Hybrid

Le commutateur rotatif central nommé MULTI fonctionne en association avec les deux contrôleurs situés en haut à gauche et à droite du volant. Pour exemple, lorsque l’ingénieur de course demande au pilote le réglage « Alpha 21 », celui-ci choisit « A » avec le commutateur rotatif MULTI, puis choisit « 2 » par l’intermédiaire du contrôleur rouge à gauche, enfin le chiffre « 1 » par le contrôleur vert à droite, avant d’appuyer sur le bouton OK. Les programmes de gestion moteur et carburant sont ainsi désignés et mis en application. Le commutateur rotatif vert (RECUP) et quant à lui affecter à la gestion de la récupération d’énergie.

Porsche 919 Hybrid

Au bas du volant, au centre, se trouve le bouton noir marche/arrêt du moteur à combustion (Start/Kills). Les deux contrôleurs restant, situé à mi-hauteur du volant, servent à définir la quantité d’énergie pour le boost (B doré à gauche) et la stratégie pour le moteur à combustion (S bleu à droite). Enfin, pour rendre les boutons et commutateurs plus faciles à reconnaître dans l’obscurité, leurs couleurs sont fluorescentes et réagissent à une lumière noire, situé au-dessus du casque du pilote.

Ce volant fabriqué en carbone possède des poignées recouvertes de caoutchouc antidérapant. Les palettes centrales situées à l’arrière permettent de changer de vitesse, la droite pour monter les rapports et la gauche pour rétrograder. Les palettes les plus basses interagissent avec le fonctionnement de l’embrayage.

Voilà, vous savez tout ou presque. Et dire que certains pensent que tourner en rond sur un circuit c’est facile !

Crédits photos : Porsche.

Porsche 919 Hybrid

Porsche 919 Hybrid

Porsche 919 Hybrid

Dans la même rubrique :

Mots clés :