Chopard Grand Prix de Monaco Historique 2016 Race Edition.

Chopard

Alors que les stars brillent sur la Croisette, la dixième édition du Grand Prix de Monaco Historique débute aujourd’hui. Depuis 2002, Chopard en est le sponsor et chronométreur officiel. Une alliance naturelle pour une Maison où chronométrie rime avec passion pour la belle mécanique.

Durant les 13, 14 et 15 mai 2016, les moteurs des bolides de courses d’antan vont rugir dans la principauté de Monaco. À cette occasion, plus de 60 années d’histoire de course automobile convergent sur le Rocher afin de disputer des épreuves de vitesse sur le tracé exact du Grand Prix de Formule 1.

Les plus anciennes compétitrices remontent aux années 1930, période à laquelle Bugatti disputait les podiums à Alfa Romeo. Les Lola, McLaren et autres Tyrell vont retracer l’histoire des progrès de l’aérodynamique. Des bolides GT sortis des usines Ferrari, Maserati, Jaguar ou encore Aston Martin durant les années 1960 vont malmener les pilotes sur les nombreux virages du circuit.

Chopard

Enfin, les F1 des années 1950, 60 et 70 viendront clôturer un programme qui s’annonce d’ores et déjà exigeant pour les hommes comme pour les voitures.

Pour chaque édition du Grand Prix de Monaco Historique, la Maison Chopard créé des montres dédiés à la course. Ces instruments de pilotes par excellence sont des montres puissantes, sportives et racées.

Chopard Grand Prix de Monaco Historique 2016 Race Edition.
Conçu pour épauler les concurrents de la compétition, le nouveau chronographe Grand Prix de Monaco Historique 2016 Race Edition est l’outil indispensable du pilote automobile. Précis, robuste et d’une lisibilité parfaite, il est proposé en deux versions : en titane microbillé mélé à de l’acier et en or rose 18 carats, limitées respectivement à 500 et 100 exemplaires.

Chopard

Surmonté de poussoirs en forme de pistons de moteur et d’une lunette grise avec échelle tachymétrique, idéale pour calculer la vitesse moyenne en course, le boîtier de 44,5 mm de diamètre est équipé d’un fond gravé du logo de l’Automobile Club de Monaco, et est fixé avec des vis rappelant les boulons des voitures. Étanche à 100 mètres, il abrite un moteur horloger certifié chronomètre par le Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres (COSC) disposant d’une réserve de marche de 46 heures.

Offrant une lisibilité optimale, le cadran argenté azuré s’anime grâce aux jeux de lumières que créent les compteurs gris et argentés du chronographe. La minuterie est quant à elle ponctuée d’index appliques en forme de flèche. La trotteuse orange de la version titane/acier et bleue de la version or rose 18 carats égrènent les secondes.

Deux bracelets interchangeables parachèvent le caractère sportif de ces nouveaux garde-temps : le bracelet en cuir de veau barenia à coutures oranges ou bleues, pour une élégance vintage de gentleman driver, ou le bracelet Nato gris rehaussé de « racing stripes » oranges ou bleues pour un style sportif et décontracté.

Crédits photos : Alexandra Pauli / Chopard.

Chopard

Chopard

Chopard

Chopard

Chopard