Ulysse Nardin Grand Deck Marine Tourbillon : Bienvenue à bord !

Ulysse Nardin

Avec sa technologie de pointe, son design inspiré de l’univers nautique et sa mécanique novatrice, le modèle Grand Deck Marine Tourbillon de chez Ulysse Nardin reflète à la perfection le lien étroit qui unit la Manufacture au monde marin et rend hommage aux amoureux de la mer.

Son cadran en marqueterie véritable, évoquant le pont d’un voilier, propose un affichage totalement inédit : une bôme, entraînée par des nano-fils ultrarésistants, indique les minutes tandis que les heures se lisent sur deux disques concentriques. Régulé par un second barillet, ce dispositif breveté est complété par un majestueux tourbillon, soulignant la nature exclusive de ce garde-temps de la collection Marine Chronometer réalisé à 18 exemplaires en or blanc.

Le modèle Grand Deck Marine Tourbillon affiche le temps de façon inédite et originale. En lieu et place des habituelles aiguilles, une « bôme », pièce horizontale qui permet d’orienter la grand-voile, indique les minutes sur un bandeau gradué. Pilotée par un fil rappelant la « drisse », cordage servant à hisser la voile, la bôme effectue un mouvement rétrograde lors du passage de l’heure. Ce retour s’effectue en 3 à 4 secondes, grâce à un mécanisme de ralentissement visible côté fond spécialement conçu pour en réguler la vitesse et ainsi permettre d’en admirer le ballet.

Ulysse Nardin

Le nano-fil qui tracte la bôme ne mesure que 0,0357 mm de diamètre et il est capable de supporter 1,41 kg en traction sans s’allonger. Beaucoup plus résistant que l’acier, ce dispositif de transmission est une première en horlogerie. Ce système est composé d’un pignon pour l’entrainement, d’un spiral tendeur et de deux goupilles anti-déraillement. Visibles côté cadran, ces quatre « poulies » rappellent les « winchs » des voiliers, qui permettent de renforcer la traction exercée sur les cordages. L’heure sautante s’affiche quant à elle à travers un double guichet, animé par deux grands disques concentriques à passage instantané. En outre, un correcteur positionné à 2 heures permet l’ajustement rapide de l’heure.

Animé de 469 composants, le calibre manufacture UN-630, mouvement tourbillon volant 60 secondes à remontage manuel, oscille à une fréquence de 3 Hz, et dispose d’une généreuse réserve de marche de plus de 48 heures. Un premier barillet est dédié au rouage temps, tandis qu’un second barillet fournit l’énergie nécessaire à la complication. Au dos du mouvement, les barillets squelettés permettent de visualiser l’armage ou le désarmage du ressort de barillet, offrant ainsi une indication aussi utile que captivante.

Ce condensé de mécanique ingénieuse se loge dans un boîtier en or blanc de 44 mm de diamètre, étanche à 100 mètres. Surmonté d’une lunette cannelée et d’une couronne vissée surmoulée de caoutchouc bleu, sa finition façonnée en marqueterie véritable évoque un pont en teck baigné de soleil, tandis que la bôme en aluminium bleui survole un bandeau des minutes réalisé en spinelle bleu, dessinant une passerelle translucide entre 3 h et 9 h. Le fil pilotant la bôme s’articule sur quatre poulies fixées par des vis-étoiles bleuies auxquelles fait écho le tourbillon paré de l’ancre Ulysse Nardin.

Signature de la collection Marine Chronometer, le logo Ulysse Nardin, placé entre deux signaux flottants maritimes correspondant aux lettres U et N, reprend le design qui figurait sur les chronomètres de bord autrefois réalisés par la Manufacture.

Crédits photos : Ulysse Nardin.

Ulysse Nardin