Bell & Ross BR-X1 HyperStellar.

BR-X1 HyperStellar

Bell & Ross a présenter cette année à Baselworld une version spatiale de son chronographe hypersonique BR-X1. Révolutionnaire dans sa conception, singulière dans son design, cet outil de navigation a été imaginé pour équiper les explorateurs de l’espace.

Au même titre qu’une combinaison spatiale ou qu’un casque pressurisé, un chronographe mécanique a toujours fait partie de la panoplie des astronautes, cosmonautes et autres spationautes. Le chronographe est en effet la complication reine de l’aérospatiale. Il permet la mesure des temps courts et s’impose comme un outil d’appoint indispensable au travail et à la vie dans l’espace.

Pour survivre dans un environnement spatial, une montre professionnelle doit répondre à un cahier des charges spécifique, tel que la résistance aux températures extrêmes, à la corrosion, aux chocs, aux accélérations, à la pression, ou encore aux vibrations. Conçue comme une capsule spatiale horlogère, la BR-X1 HyperStellar a été façonnée pour être manipulée de manière totalement fonctionnelle dans l’espace : poussoirs ergonomiques utilisables avec des gants, détails du cadran permettant une lecture optimale, légèreté accrue pour respecter les charges de poids embarquées.

La BR-X1 HyperStellar se différencie grâce à la conception innovante de son boîtier de 45 mm en titane et aluminium. Le couvercle, le cœur et la ceinture du boîtier sont en titane grade 5 poli et microbillé, tandis que la bague de protection de la lunette a été réalisée en aluminium anodisé bleu. Pour la protéger de tous les chocs possibles, le boîtier carré est recouvert d’un « bumper » en titane microbillé et caoutchouc, conçu comme une coque de protection périphérique jouant le rôle de bouclier défensif.

BR-X1 HyperStellar

Pour une meilleure prise en main lors de l’activation des fonctions du chronographe, un insert « cale-pouce » en caoutchouc a été intégrer au boîtier. Côté couleur, la prédominance du gris sablé et du bleu électrique, notamment pour les fonctions dédiées au calcul des temps courts, fait référence aux deux couleurs associées à la conquête de l’espace : le gris pour la Lune et le bleu pour la Terre.

Alliant finitions de haute horlogerie avec un poids plume, la BR-X1 HyperStellar est animée par un mouvement squelette mécanique à remontage automatique. Le chronographe s’habille d’un compteur 60 secondes au centre. Dépourvu d’aiguille, le compteur totalisant les minutes de la fonction chronographe est positionné à 9 heures grâce à un disque ultraléger en aluminium rappelant les ailettes d’un réacteur. Indispensable pour les calculs de vitesse, l’échelle tachymétrique apparaît en bleu sur le rehaut.

Le fond de la BR-X1 HyperStellar a été façonné en titane grade 5. Comme un hublot d’observation planétaire, il présente une petite ouverture circulaire permettant d’admirer le cœur battant du balancier.

BR-X1 HyperStellar

En verre saphir teinté gris et doté d’index métalliques en applique chargés de Superluminova, le cadran offre une totale transparence sur ce mouvement exceptionnel. Les aiguilles squelettées présentent également d’exceptionnelles qualités de photoluminescence et offrent une lisibilité parfaite. Étanche à 100 mètres, le boîtier est fermé au moyen de vis fonctionnelles non indexées et s’ouvre par le fond.

Alliant robustesse et raffinement, le bracelet en caoutchouc et alligator bénéficie d’une boucle en acier qui se voit équipée d’un insert surmoulé de caoutchouc d’une extrême solidité.

La BR-X1 HyperStellar est disponible en version limitée à 250 pièces.

Crédits photos : Bell & Ross.

BR-X1 HyperStellar

Dans la même rubrique :

Mots clés :