Bell & Ross AeroGT : L’imagination n’a pas de limite !

Bell & Ross AeroGT

En 2016, Bell & Ross se tourne résolument vers l’automobile. La marque imagine l’AeroGT, un concept-car avant-gardiste, une GT de grand sport à la carrosserie fuselée comme un avion de chasse. La présentation de ce prototype unique s’accompagne de deux montres exceptionnelles à la personnalité fortement connotée automobile.

Depuis l’origine, Bell & Ross reprend les codes de l’aviation pour la conception de ses montres. Bruno Belamich, le directeur de création, passe une grande partie de son temps à étudier jets, chasseurs et bombardiers. Mais ce passionné de mécanique, de style et de performance, aime aussi se frotter à l’asphalte des routes. Ainsi cette année, Bell & Ross présente l’AeroGT, un projet d’automobile de très grand tourisme, en images de synthèse.

L’AeroGT de Bell & Ross s’inspire des véhicules de Grand Tourisme. Cette catégorie de bolides, née au Pays de Pasolini dans les années 50, rassemble les plus illustres sportives de l’histoire de l’automobile. Comme un avion, l’AeroGT utilise des technologies de pointe et profite de performances de premier ordre. Son architecture de stricte deux places à moteur central apparaît très contemporaine.

Bell & Ross AeroGT

Bruno Belamich est allé au bout de sa réflexion concernant l’AeroGt. Il l’a imaginée propulsée par un V8 bi-turbo de 4,2 litres, allié à une boîte de vitesses robotisée à 8 rapports. La super-car de Bell & Roos disposerait de 610 chevaux, soit une puissance largement suffisante en toutes circonstances.

Le duo de montres BR 03 AeroGT découle directement du concept-car AeroGT. Il faut dire que l’automobile et l’horlogerie comptent bien des similitudes. On parle moteur, performance, échappements, vis de cames…

BR 03-94 AeroGT.
Emanation directe du concept-car AeroGT, cette montre chronographe très contemporaine d’aspect, constitue l’archétype de la montre de pilote. Son mécanisme est dédié à la mesure des temps courts. Le cadran squeletté reçoit des index de métal. Les deux compteurs du chronographe fixés sur un verre teinté gris, affichent les heures et les 30 minutes. La grande aiguille au centre du cadran, les secondes.

Bell & Ross AeroGT

L’ensemble est complété par une échelle tachymétrique. Cette fonction horlogère permet notamment de calculer la vitesse d’une automobile. Pour conserver une bonne visibilité même par conduite nocturne sous une trombe d’eau, les index comme les aiguilles se couvrent de matière photo-luminescente. Toujours pour privilégier la lisibilité, les aiguilles du chronographe sont teintées de rouge.

BR 03-92 AeroGT.
Dans le droit sillage de l’AeroGT, cette version « trois aiguilles » est également animée par un mécanisme squelette. Elle propose l’affichage central des heures, des minutes et des secondes. L’aiguille des secondes reçoit une teinte rouge que l’on retrouve sur le petit triangle fixe qui indique 12 heures. Ce dernier rappelle les compteurs des tableaux de bord des voitures de sport GT.

bellross_aerogt_03

Ces deux versions reçoivent des bracelets matelassés en cuir noir qui évoquent les intérieurs des voitures de luxe. Leurs micro-perforations et leurs surpiqures rouges rappellent les sièges des meilleures automobiles sportives.

La BR 03-94 AeroGT et la BR 03-92 AeroGT sont éditées en versions limitées à 500 pièces.

Crédits photos : Bell & Ross.

Bell & Ross AeroGT

Bell & Ross AeroGT

Bell & Ross AeroGT

Bell & Ross AeroGT

Bell & Ross AeroGT

Bell & Ross AeroGT

Bell & Ross AeroGT