Bugatti Chiron : No limit !

Bugatti Chiron

Avec la Bugatti Chiron, la marque française repousse encore une fois les limites dans le domaine de la construction automobile. Encore plus rapide, encore plus puissante… La Chiron est aujourd’hui la supercar la plus exclusive au monde. Et c’est peu dire !

« C’est dans la nature de l’homme que de vouloir franchir des frontières et d’atteindre de nouvelles performances records… » a déclaré Wolfgang Dürheimer, Président de Bugatti Automobiles S.A.S, lors de la présentation de la Chiron. Et nous n’allons pas le contredire !

La Bugatti Chiron affole les compteurs. Avec une puissance de 1500 chevaux, un couple titanesque de 1600 Nm, un 0 à 100 km/h dévoré en moins de 2,5 secondes et une vitesse maxi limitée volontairement sur route à 420 km/h, la Chiron représente la quintessence de la supercar ultime.

Pour atteindre de telles performances, les ingénieurs de chez Bugatti ont entièrement remanié le moteur de 8 litres W16 en lui associant notamment quatre nouveaux turbocompresseurs, en améliorant le refroidissement de l’air de suralimentation, et en modifiant son système de refroidissement. Il faut dire que le groupe moteur fait circuler plus de 60 000 litres d’air par minute et la nouvelle pompe à eau haute performance injecte pas moins de 800 litres d’eau par minute dans le moteur. Une bagatelle !

Bugatti Chiron

Le moteur de la Chiron bénéficie d’un nouveau système d’échappement en titane et ses catalyseurs sont à peu près six fois plus grands que ceux d’une voiture de classe moyenne. La surface qui participe activement à l’épuration des gaz d’échappement des six catalyseurs couvre à peu près 230 266 m2. Cela correspond à une surface de plus de 30 terrains de football. Le système d’échappement est complété par six conduits d’échappements, dont quatre conduisent vers l’arrière et deux vers le bas.

Autre prouesse technologique : la transmission. Celle-ci, intégrale permanente, dispose d’une boîte DSG double embrayage à 7 rapports. Cette boîte de vitesses spécialement développée par Bugatti pour résister au couple du moteur, dispose de l’embrayage le plus grand et le plus puissant du secteur automobile.

Côté châssis, ce n’est pas mal non plus ! La monocoque de la Chiron, dont la fabrication prend quatre semaines, et pour la première fois l’arrière du véhicule, sont entièrement réalisé en fibre de carbone. Cette technologie apporte à la Chiron une rigidité extrême digne des meilleures voitures de course de la catégorie LMP1, sans parler de sa résistance aux collisions. Mise bout à bout, l’ensemble des fibres de carbone utilisées pour cette monocoque correspond à neuf fois la distance de la Terre à la Lune.

La carrosserie est uniquement composée de carbone dont les fibres se fondent dans celles des pièces contigües sans créer la moindre rupture visuelle. Ici aussi, Bugatti a utilisé des tissus de fibre de carbone de la plus haute qualité. Cette carrosserie comporte des pièces particulièrement exigeantes à réaliser comme le capot arrière ou l’aile. Un bijou de complexité et un véritable plaisir pour les yeux.

Bugatti Chiron

Pour ralentir et arrêter la Chiron, Bugatti là aussi n’a pas lésiné sur les moyens. Les freins sont composés de disques spéciaux en carbone-céramique fabriqués à partir de carbure de silicium. Ce matériau rend le disque plus léger, plus résistant et surtout plus endurant. Les étriers quant à eux sont forgés en une pièce d’aluminium en appliquant les principes issus de la bionique. De véritable œuvre d’art ! Les étriers avant sont équipés chacun de huit pistons en titane et six pistons pour les étriers arrière.

Enfin, la Chiron est équipée de pneumatiques hautes performances, entièrement nouveaux, fruit d’une étroite collaboration entre Bugatti et Michelin. Leurs dimensions sont à la hauteur de ce bolide : 285/30 R20 à l’avant et 355/25 R21 à l’arrière.

Le design extérieur de la Chiron est plus agressif que les modèles précédents et correspond au caractère particulier de cette nouvelle supercar. Les designers ont réussi à interpréter de manière moderne l’ADN de Bugatti, avec ses traits distinctifs, et à les compléter par de nouvelles lignes conformes aux exigences techniques de la Chiron. Le résultat est stupéfiant, entre beauté et bestialité.

Cette nouvelle esthétique se caractérise par des surfaces particulièrement généreuses qui sont interrompues par des lignes très frappantes, inspirées de la légendaire Bugatti type 57SC Atlantic. Les caractéristiques les plus marquantes sont le fer à cheval Bugatti avec le nouveau visage à huit yeux, la barrette en C surnommée « ligne Bugatti » sur la vue latérale, l’ailette centrale en réminiscence du peigne de la Bugatti Atlantic et la pièce terminale arrière avec le nouveau bloc de feux.

Bugatti Chiron

L’intérieur reflète les thèmes stylistiques de l’extérieur, avec notamment l’ovale ouvert emprunté à la lettre initiale stylisée de la signature de Louis Chiron. Côté finition, Bugatti propose à ses clients 31 couleurs pour le cuir et 8 couleurs pour l’Alcantara. Ceci étant, les designers et les ingénieurs sont prêts à satisfaire les souhaits particuliers de leur client en matière de couleur ou de matériaux.

Construite au siège de l’entreprise à Molsheim, la Bugatti Chiron ne sera produite qu’à 500 exemplaires.

Crédits photos : Bugatti / Dominic Fraser.

Bugatti Chiron

Bugatti Chiron

Bugatti Chiron

Bugatti Chiron

Bugatti Chiron

Bugatti Chiron

Bugatti Chiron

Bugatti Chiron

Bugatti Chiron

Bugatti Chiron

Bugatti Chiron

Bugatti Chiron

Bugatti Chiron

Bugatti Chiron

Bugatti Chiron

Bugatti Chiron

Dans la même rubrique :

Mots clés :