Histoire de Tourbillon 6 par Harry Winston.

Harrry Winston

Avec Histoire de Tourbillon 6, Harry Winston repousse les limites de la technicité et de l’exclusivité. Avec son calibre HW4701, le plus complexe jamais proposé dans la saga Histoire de Tourbillon, ce garde-temps combine deux indications de l’heure indépendantes.

Constitué de deux parties indépendantes, le mouvement d’Histoire de Tourbillon 6 possède deux têtes réunies dans un seul corps. D’un côté, les heures et minutes régulées par le tourbillon triaxal sont reconnaissables à leur code couleur, orange sur fond gris et logées dans une excroissance arrondie de la boîte, tandis que la partie droite de la montre se distingue par ses aiguilles et marquages bleus sur fond noir.

Munie d’un cadran dont les aiguilles peuvent être démarrées, arrêtées et remise à zéro, cette montre est ainsi capable d’afficher les heures et minutes écoulées comme un chronographe, grâce au poussoir en céramique bleue situé à 2 heures. Cette fonctionnalité inaccoutumée permet également l’affichage d’un second fuseau horaire, réglable à volonté par la couronne à 3 heures.

Harrry Winston

Le calibre HW4701 est constitué de 683 composants. Son tourbillon triaxal est fait, à lui seul, de 141 pièces pour un poids total de 1,85 gramme. Cette architecture volumique et graphique est révélée à travers un jeu de quatre glaces saphir, toute bombées et à la géométrie complexe.

Malgré ses dimensions exceptionnelles, 64 mm de couronne à couronne, Histoire de Tourbillon 6 offre un porter confortable. La platine, les ponts et la structure du mouvement sont réalisés en titane afin d’alléger la montre. Sa boîte est munie de cornes travaillées pour épouser la courbure du poignet et son bracelet est en alligator cousu à la main.

L’exclusivité de ce garde-temps est encore renforcée par une production en quantités limitées à 20 exemplaires.

Crédits photos : Harry Winston.

Harrry Winston